L'agence russe antidopage a renvoyé tous ses inspecteurs

L'agence russe antidopage a renvoyé tous ses inspecteurs
Le directeur l'agence russe antidopage (Rusada), Iouri Ganous, en conférence de presse, le 22 janvier 2019 à MoscouVasily MAXIMOV
sport, Russie

L'agence russe antidopage (Rusada) a licencié la totalité de ses inspecteurs dans le cadre de sa profonde refonte entreprise après un scandale de dopage institutionnel des athlètes du pays, a indiqué jeudi son directeur.

"L'agence a subie une transformation sérieuse, profonde et complète avec le remplacement de 90% de ses employés et de la totalité de ses inspecteurs", a déclaré lors d'une conférence de presse à Moscou Iouri Ganous, nommé l'année dernière à la tête de la Rusada dans le but de restaurer sa crédibilité.

"Les experts internationaux recommandés par l'Agence mondiale antidopage (AMA) ont apporté une contribution significative à l'organisation du travail de la nouvelle Rusada", a-t-il ajouté.

L'AMA avait décidé en septembre la levée temporaire de la suspension de la Rusada en vigueur depuis 2015, assortissant sa décision de conditions strictes. Parmi elles, la récupération des milliers de données enregistrées pendant les années au coeur du scandale de dopage d'Etat entre 2011 et 2015 en Russie.

En janvier, l'AMA annonçait qu'elle ne prendrait pas de nouvelles mesures punitives contre la Russie.

L'enjeu est important pour la Russie, bannie depuis novembre 2015 de toute compétition par la fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

Vos commentaires