En ce moment
 

L'antisémitisme "relève la tête" en France, déplore le président israélien Rivlin

ISRAEL

(Belga) Le président israélien Reuven Rivlin a déploré mercredi que l'antisémitisme "relève la tête" en France, lors d'une rencontre avec Emmanuel Macron qui l'a assuré de sa "détermination" à "poursuivre le combat" contre ce fléau.

"Sur notre territoire, nous ferons tout pour que l'antisémitisme recule", a déclaré le président français devant la presse après avoir reçu à l'Elysée son homologue israélien au deuxième jour de sa visite en France. Il a affirmé sa "détermination" à "poursuivre (notre) combat contre l'antisémitisme, qui constitue la négation même des valeurs de notre République". M. Rivlin a brièvement évoqué ce sujet en déclarant que "malheureusement, nous sommes témoins" que "l'antisémitisme relève la tête hideuse" en France. Le gouvernement français s'était alarmé à l'automne d'un bond de près de 70% des actes antisémites sur les neuf premiers mois de 2018, ce qui avait poussé les institutions juives à réclamer des "moyens spécifiques" contre ce "cancer qui gangrène la société". Les deux présidents ont loué la solidité des relations entre Israël et la France, qui assument toutefois "leurs désaccords sur certains sujets", selon Emmanuel Macron. Il a notamment cité le nucléaire iranien ou la "progression" de la colonisation en Cisjordanie, qui nourrit "des cycles de violence sans fin". Le chef de l'Etat français a par ailleurs exprimé sa "préoccupation" après la récente découverte de tunnels creusés par le Hezbollah à la frontière entre le Liban et Israël. "Si nous sommes menacés depuis le Liban, nous ne pourrons rester silencieux", a averti M. Rivlin, pour qui ce pays "doit savoir qu'il ne pourra pas se sentir innocent si des missiles étaient lancés" vers Israël. "Nous le disons clairement: il faut freiner l'agressivité du Hezbollah", a-t-il ajouté. Sa visite à Paris marque le 70ème anniversaire des relations diplomatiques franco-israéliennes et intervient quelques jours avant la journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah, le 27 janvier. (Belga)

Vos commentaires