En ce moment
 

L'Aquarius de retour au port de Marseille

L'Aquarius de retour au port de Marseille
Des migrants débarquent à Malte du navire humanitaire Aquarius le 15 août 2018 Matthew Mirabelli

L'Aquarius, le navire de sauvetage de migrants à la dérive en Méditerranée de l'association SOS Méditerranée, est rentré lundi après-midi au port de Marseille, pour une escale d'une durée indéterminée, le temps notamment de clarifier sa situation administrative, a-t-on appris auprès de la porte-parole de l'ONG.

L'Aquarius doit "clarifier sa situation politique et administrative liée au pavillon #Gibraltar", avait précisé l'ONG le 16 août sur Twitter, en annonçant son retour dans la cité phocéenne.

SOS Méditerranée avait précipité son retour vers Marseille après l'annonce par Gibraltar de sa décision de priver le navire de son pavillon. L'Aquarius n'aurait pas été enregistré pour mener des activités de sauvetage selon Gibraltar, un argument récusé par l'ONG.

Si le pavillon de Gibraltar lui est retiré, le navire pourrait se retrouver à battre pavillon allemand, ses précédentes couleurs avant d'être affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières.

L'Aquarius s'est une nouvelle fois retrouvé au coeur des polémiques sur le sauvetage en mer des migrants venus d'Afrique après avoir débarqué à Malte mi-août 141 hommes, femmes et enfants, venus pour la plupart de Somalie et d'Erythrée.

Rejeté par l'Italie, et dans un premier temps par Malte, l'Aquarius avait finalement été autorisé accoster à La Valette à la suite d'un accord avec cinq autres pays de l'Union européenne qui s'étaient engagés à héberger ces migrants, la France, l'Allemagne, le Luxembourg, le Portugal et l'Espagne.

Sur le chemin de Marseille depuis Malte, l'Aquarius s'est porté au secours le 17 août d'une petite embarcation en détresse, entre Bizerte (nord de la Tunisie) et la Sicile, qui transportait des candidats tunisiens à l'exil. Ils ont été remis à un navire militaire au large de Bizerte samedi matin, à l'issue d'une semaine de démarches, selon SOS Méditerranée.

Mi-juin, l'Aquarius avait navigué pendant une semaine avec plus de 600 personnes à bord, après les refus de Malte et de l'Italie de l'accueillir dans leurs ports. Le navire avait finalement pu débarquer ses passagers à Valence en Espagne.

Vos commentaires