En ce moment
 
 

L'armée colombienne tue un haut dirigeant de la guérilla ELN

 

(Belga) L'armée colombienne a tué un responsable de l'ELN, présenté comme le bras droit du principal dirigeant militaire de cette guérilla guévariste, la dernière du pays, a annoncé samedi le président Ivan Duque.

"Il s'agit d'une opération énergique contre la mafia, contre le terrorisme, contre la criminalité", a estimé M. Duque. Jhon Fredy Cortés Buritica a été tué lors d'une opération militaire dans le département de Santander (nord), frontalier du Venezuela et épicentre d'une lutte féroce entre l'ELN et les clans criminels pour le contrôle des cultures de coca, matière première de la cocaïne. Les autorités ont offert jusqu'à 22.500 dollars de récompense pour des informations susceptibles de conduire à l'arrestation de ce responsable de l'Armée de libération nationale (ELN), qui selon le président était l'homme de confiance de Gustavo Aníbal Giraldo, alias Pablito, principal responsable militaire de l'ELN selon les autorités et les experts. Membre du "commandement central", organe dirigeant de l'ELN, Pablito s'est réfugié au Venezuela, selon des sources militaires colombiennes. Apparue en 1964 et inspirée des idées du révolutionnaire argentin Che Guevara, l'ELN compte quelque 2.300 combattants et est considérée comme la dernière guérilla du pays, depuis l'accord de paix signé en 2016 avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc). (Belga)

 

Vos commentaires