En ce moment
 

L'épouse d'El Chapo dénonce les conditions de détention du narcotrafiquant

L'épouse d'El Chapo dénonce les conditions de détention du narcotrafiquant
Emma Coronel Aispuro, l'épouse de Joaquín "El Chapo" Guzman, à New York, le 17 avril 2018Hector RETAMAL
Drogue

La jeune épouse du narcotrafiquant mexicain présumé Joaquín "El Chapo" Guzman est sortie du silence mardi lors d'une audience au tribunal de Manhattan, se disant inquiète de la santé de son mari.

Emma Coronel, une ancienne reine de beauté de 28 ans, qui a eu deux filles jumelles avec El Chapo, s'est plainte de ne pas pouvoir rendre visite à son époux ni lui téléphoner, lors d'une audience de préparation au procès du narcotrafiquant qui doit commencer en septembre prochain.

"Ca fait 15 mois que je ne peux pas le voir, je le vois au tribunal et rien de plus", a déclaré la jeune femme. "Les seuls qui peuvent le voir sont les enfants et les avocats", s'est-elle lamentée en espagnol.

"Je m'inquiète pour sa santé, parce que je sais qu'il va mal psychologiquement, qu'il se sent très mal, selon ses avocats. Comment le procès peut-il bien se passer s'il est en mauvaise santé?" a-t-elle ajouté.

El Chapo est accusé d'avoir dirigé pendant plus de 20 ans le cartel de Sinaloa, l'un des plus puissants que le continent ait jamais connu. Selon l'accusation, il a, dans ce cadre, commandité de multiples assassinats et kidnappings, allant jusqu'à torturer lui-même ses victimes.

Interpellé en janvier 2016 et extradé aux Etats-Unis un an plus tard, El Chapo, qui s'est déjà évadé deux fois au Mexique, est détenu dans une prison ultra-sécurisée du sud de Manhattan, avec des visites extrêmement restreintes et la possibilité de sortir de sa cellule une heure par jour seulement.

Ses avocats dénoncent régulièrement ses conditions de détention, et ont demandé à de nombreuses reprises qu'elles soient assouplies, des requêtes régulièrement rejetées par le juge Brian Cogan.

Vos commentaires