En ce moment
 
 

L'horloge de La Mecque se transforme en attraction

Venue à La Mecque pour prier comme des millions de musulmans, l'Indonésienne Cory Ireza a découvert une nouvelle attraction dans la ville sainte saoudienne, à quelques pas de la Grande Mosquée, le sanctuaire le plus saint de l'islam.

Après avoir effectué l'Omra (petit pèlerinage), Mme Ireza, son mari Dodi et leurs deux enfants ont été parmi les premiers à visiter un musée unique, édifié à l'intérieur de la plus grande horloge jamais construite, au sommet de la troisième tour la plus haute du monde.

Surplombant la Kaaba, structure cubique noire à l'intérieur de la Grande Mosquée vers laquelle se tournent les musulmans du monde entier pour prier, le Musée de la Tour de l'Horloge, inauguré il y a un mois à peine, abrite, à des sommets à couper le souffle, une collection de modèles et de structures sur les galaxies.

"Ce musée nous permet d'avoir, en plus des prières, des activités de loisirs en famille", a déclaré à l'AFP la mère de famille indonésienne.

"C'est très émouvant", a répondu en écho son mari en regardant des milliers de fidèles tourner autour de la Kaaba d'une hauteur d'environ 600 mètres.

Des dizaines d'autres visiteurs se sont agglutinés derrière une clôture métallique pour admirer la vue panoramique de la mosquée et de la ville sainte tentaculaire, prendre des photos des fidèles, de la Kaaba et des montagnes noires environnantes.

- Monumentale -

L'Horloge de La Mecque à quatre faces, de 43 mètres sur 43 chacune, est la plus grande du monde et pèse quelque 36.000 tonnes. Elle est 35 fois plus grande que Big Ben à Londres.

Dotée d'un système de protection contre les intempéries comme la pluie, les tempêtes de sable et le vent, l'horloge est également recouverte de quelque 100 millions de carreaux en mosaïque de verre.

La Tour de l'Horloge est le principal bâtiment d'un complexe de sept tours, comprenant environ 3.000 chambres d'hôtel et appartements.

Le complexe, connu sous le nom d'Abraj Al-Bait (Tours de la Kaaba) a coûté plusieurs milliards de dollars et a été construit sur le site de la forteresse historique Othoman Ajyad en 2002, dont la démolition avait provoqué une crise diplomatique entre l'Arabie saoudite et la Turquie.

Il a été réalisé par le groupe Binladin, appartenant à la famille d'Oussama ben Laden (le fondateur d'Al-Qaïda), qui connaît des problèmes financiers depuis plusieurs années.

L'horloge est surmontée d'une flèche de 128 mètres avec un croissant doré de 23 mètres de haut.

Parmi les dizaines de visiteurs du musée, Amro Mohammed Masadi, venu du sud de l'Arabie saoudite, s'est déclaré impressionné.

"Au début, je pensais que ce n'était qu'une horloge avec des aiguilles (...) mais j'ai trouvé une grande réalisation. J'ai appris de nouvelles informations sur l'âge de l'univers, les galaxies et autres", a dit ce Yéménite à l'AFP.

Au premier étage, les visiteurs sont initiés à l'univers à l'aide d'illustrations sonores, tandis que le deuxième étage est consacré au soleil.

Au troisième étage, les visiteurs découvrent les différents instruments et méthodes utilisés par l'homme pour déterminer l'heure, tandis qu'au dernier étage, le balcon donnant sur la Grande Mosquée est réservé à la façon dont a été construite l'Horloge de La Mecque.

- 30 millions de pèlerins -

"À l'école, nous avons appris des informations générales sur la voie lactée et le système solaire mais ici, j'ai énormément appris", a dit M. Masadi.

Lorsque l'appel à la prière a retenti, ce visiteur et d'autres se sont alignés derrière la clôture pour les prières de la mi-journée.

Environ 21.000 lampes vertes et blanches placées sur le haut de l'horloge clignotent à chaque appel aux cinq prières de la journée. Elles sont visibles à 30 km de distance.

L'horloge elle-même est éclairée par deux millions de lampes LED et le musée est géré par MISK, une fondation parrainée par le puissant prince héritier Mohammed ben Salmane.

Le directeur du musée Yaseen Almleaky a déclaré que depuis son ouverture, l'établissement recevait quelque 1.200 visiteurs par jour.

Dès le prochain ramadan, le musée sera utilisé pour observer le nouveau croissant de lune annonçant le début du mois de jeûne musulman, selon M. Almleaky.

Chaque année, quelque trois millions de musulmans effectuent le pèlerinage à La Mecque, une manne pour la ville sainte de l'ouest de l'Arabie saoudite qui reste interdite aux non-musulmans.

Plus de 15 millions de visiteurs supplémentaires y accomplissent annuellement l'Omra.

Le plan de développement Vision 2030 du prince Mohammed vise à attirer 30 millions de pèlerins à La Mecque tous les ans à partir de 2030.

Vos commentaires