La Chine avertit les USA qu'elle défendra ses prétentions sur Taïwan "à tout prix"

La Chine avertit les USA qu'elle défendra ses prétentions sur Taïwan
Chine

(Belga) Un haut responsable militaire chinois a mis en garde mardi le chef de l'US Navy contre toute "ingérence" visant à soutenir l'indépendance de Taïwan, assurant que Pékin défendrait "à tout prix" ses prétentions sur l'île.

Le général Li Zuocheng, membre de la Commission militaire centrale (CMC), a tenu ces propos lors d'une rencontre dans la capitale chinoise avec l'amiral John Richardson, le chef des opérations navales américaines. Ce dernier est actuellement en visite en Chine. Taïwan et la Chine continentale sont gouvernés par des régimes rivaux depuis la fin de la guerre civile chinoise en 1949 et la prise du pouvoir par le Parti communiste sur le continent. Le territoire insulaire a sa propre monnaie, son drapeau et son gouvernement, mais n'est pas reconnu comme un État indépendant par l'Onu. Pékin considère toujours l'île comme l'une de ses provinces et menace de recourir à la force en cas de proclamation formelle d'indépendance à Taipei ou d'intervention extérieure-- notamment des États-Unis, principal appui militaire de l'île. "Si quelqu'un veut séparer Taïwan de la Chine, l'armée chinoise défendra à tout prix l'unité de la patrie", a-t-il indiqué au chef des forces navales américaines. Des navires de l'US Navy sont passés à plusieurs reprises ces derniers mois par le détroit de Taïwan, qui sépare la Chine continentale de l'île. Pékin considère ces passages comme des provocations. Le gouvernement chinois est également vent debout contre une récente loi américaine encourageant les visites mutuelles entre responsables américains et taïwanais. Washington, qui a rompu en 1979 ses relations diplomatiques avec Taipei (dont l'appellation officielle est "République de Chine") afin de reconnaître Pékin (la "République populaire de Chine") reste toutefois l'allié le plus puissant de l'île et son principal fournisseur d'armes. (Belga)

Vos commentaires