En ce moment
 

La Colombie sous le choc après le meurtre d'une fillette, brûlée dans un jardin

La Colombie sous le  choc après le meurtre d'une fillette, brûlée dans un jardin

L'assassinat d'une fillette de neuf ans, dont le cadavre a ensuite été brûlé dans le jardin d'une maison du nord de la Colombie, suscitait lundi une vague d'indignation, au premier rang de laquelle le président Ivan Duque.

"Comme Colombien et père de famille, je condamne avec indignation le cruel assassinat d'une mineure à Fundacion, Magdalena", a tweeté le chef de l'Etat. Exprimant sa "solidarité" avec la famille de l'enfant, il a demandé aux "autorités d'accélérer les investigations pour que justice soit faite".

La fillette a été tuée, puis son cadavre brûlé vendredi dans cette localité de la côte caraïbe, a ajouté le directeur du Parquet du département du Magdalena, Vicente Guzman, en dénonçant une "action aberrante et macabre".

Les gens ont aperçu de la fumée provenant d'une maison dont émanait une forte odeur de chair brulée

L'enfant avait été portée disparue vendredi par ses proches, qui s'étaient lancés à sa recherche avec les autorités. "Les gens ont aperçu de la fumée provenant d'une maison dont émanait une forte odeur de chair brulée", a ajouté le procureur. Le propriétaire de la maison a assuré à la police qu'un chien l'avait mordu, qu'il l'avait tué et qu'il était "en train de le brûler dans le jardin". Mais en fouillant le foyer, les policiers ont découvert "des pieds et un fémur", toujours selon M. Guzman.

L'assassin présumé, un chauffeur routier déjà condamné pour coups et blessures et dénoncé pour violences conjugales, a été arrêté et transféré à la prison de Santa Marta, chef-lieu du département. S'il est reconnu coupable, il risque 60 ans de prison, peine maximale pour féminicide en Colombie.

Près de deux mineurs sont assassinés chaque jour dans ce pays, où entre janvier et août dernier, 7.437 personnes ont succombé à une mort violente, dont 457 enfants et adolescents, selon le service de médecine légale.

Crédit photo: capture d'écran du site lafm.com.

Vos commentaires