En ce moment
 
 

La démographie européenne baisse dangereusement

 
 
L'Institut de politique familiale (IPF) a pressé mercredi l'Union européenne et les Etats membres de mettre en place des politiques familiales vigoureuses pour stimuler la démographie déclinante sur le Vieux continent. "La croissance de la population européenne s'est ralentie ces dernières années et l'avenir est inquiétant car, à partir de 2025, la croissance démographique sera négative", a indiqué mercredi Eduardo Hertfelder lors la présentation du 2e rapport de l'IPF sur l'évolution de la famille en Europe. Entre 1994 et 2006, la population européenne n'a crû que de 19 millions d'habitants, pour atteindre près de 500 millions de personnes. Près de 80 pc de cette croissance n'est toutefois due qu'à la seule immigration, souligne l'IPF. Conséquence logique de ce ralentissement démographique, le nombre de personnes de plus de 65 ans en Europe est aujourd'hui supérieur au nombre des jeunes de moins de 14 ans. "La pyramide des âges européenne ressemble plus à un losange qu'à une pyramide", constate encore l'IPF. Alors que quelque 6 millions d'enfants naissaient chaque année dans les années 80, ce chiffre est retombé à 5,1 millions en 2006. (NLE)

 

Vos commentaires