En ce moment
 
 

La Fédération internationale des journalistes adopte une nouvelle charte éthique

La Fédération internationale des journalistes adopte une nouvelle charte éthique
Internet

(Belga) La Fédération internationale des journalistes (FIJ), qui regroupe 187 syndicats à travers le monde, dont l'Association des Journalistes Professionnels (AJP), a adopté vendredi à Tunis une nouvelle charte éthique mondiale afin de s'adapter aux enjeux contemporains, comme les réseaux sociaux.

Cette charte "va nous servir pendant de nombreuses années", s'est félicité Anthony Bellanger, secrétaire général de la FIJ. "Il était grand temps de revenir aux fondamentaux du métier, de rappeler ses principes professionnels, tout en y ajoutant des droits", a-t-il déclaré. Les 16 articles de cette charte éthique reprennent les principes de la Charte de Bordeaux adoptée en 1954 en l'adaptant au contexte contemporain, notamment à travers la mention du secret des sources et des médias sociaux. L'article 3 souligne que "le/la journaliste ne rapportera que des faits dont il/elle connaît l'origine" et "sera prudent dans l'utilisation des propos et documents publiés sur les médias sociaux". Pour M. Bellanger, "l'accélération de la circulation de l'information pose des problèmes éthiques et de contenu." "C'est pour cela qu'il est essentiel de rappeler ce triptyque composé de la déontologie, des bonnes conditions de travail et d'un bon salaire du journaliste", a-t-il ajouté. Ces trois conditions sont "nécessaires à une bonne pratique du métier, car lorsqu'il y a un bon dialogue social au sein de l'entreprise, le travail est meilleur", selon lui. La FIJ a par ailleurs condamné la convocation par les services de renseignement français de dix personnes, dont huit journalistes, après des articles sur les ventes d'armes françaises à l'Arabie Saoudite, estimant qu'il s'agissait d'"actes d'intimidation visant à identifier les sources des journalistes". Créée en 1926, la FIJ affirme représenter 600.000 journalistes appartenant à 187 syndicats et organisations professionnelles présents dans plus de 140 pays. À l'occasion du 30e congrès de la FIJ qui s'est tenu à Tunis, le journaliste marocain Younes M'Jahed a été élu nouveau président de la fédération. Une convention internationale pour la sécurité et l'indépendance des journalistes est également en cours de rédaction et sera soumise aux Nations Unies. (Belga)

Vos commentaires