La fille de Steve Jobs publie un livre EXPLOSIF: "Mon père, cette pomme pourrie"

La fille de Steve Jobs publie un livre EXPLOSIF:

C'est un livre qui fait beaucoup parler de lui outre-Atlantique. La fille aînée de Steve Jobs, issue de son premier mariage, évoque son célèbre père, sa personnalité particulière et leur relation très compliquée.

Dans un ouvrage intitulé "Small Fry", Lisa Brennan-Jobs, 40 ans, révèle quelques histoires (parfois sombres) sur son père, Steve Jobs.

La fille aînée du milliardaire est issue d'un premier mariage. A l'époque, Steve Jobs avait épousé Chrisann Brennan, sa petite-amie du lycée. Après leur séparation, Steve Jobs versait 500 dollars par mois à son ex-femme. Pourtant, il était au même moment à la tête d'une fortune estimée à 200 millions de dollars.


La mère a dû aller au tribunal pour obtenir la pension alimentaire

Non seulement la pension alimentaire semble maigre au vu des revenus de Steve Jobs, mais en plus, la justice a dû intervenir pour qu'elle soit versée. En effet, au moment du divorce, Jobs avait estimé qu'il n'était pas le père de la jeune fille, prétextant qu'il était stérile. Après un test ADN, prouvant qu'il était bien le père de la petite fille, Jobs a dû verser cette pension alimentaire à son ex-épouse.

Dans le même temps, Lisa se souvient que sa mère qui cumulait deux boulots, celui de serveuse et d'aide-ménagère, avait du mal à joindre les deux bouts.


Un homme arrogant

Ce père qu'elle décrit comme narcissique et arrogant aurait ponctué leurs premières rencontres d'une phrase troublante: "Je suis la personne la plus importante que tu rencontreras dans ta vie". La quarantenaire dépeint aussi un homme dont les humeurs variaient subitement et qui changeait de Porsche à la moindre égratignure.

La jeune femme explique d'ailleurs qu'elle a dû être suivie par un psychologue pendant des années pour faire face à un père dont le comportement la déstabilisait.


La deuxième épouse de Steve Jobs "le compare à un Saint"

Sept ans après avoir succombé à un cancer du pancréas, Steve Jobs est décrié par certaines personnes qui l'ont côtoyé. Mais d'autres le défendent bec et ongles, comme sa deuxième épouse, Laurene. Cette Américaine, avec qui le milliardaire a eu trois enfants (Reed, Erin et Eve), tiendrait à préserver l'image de son mari qu'elle compare à un Saint, selon certaines sources. 

Apple a marqué l'histoire de Wall Street début août en devenant la première entreprise privée au monde à franchir le cap des 1.000 milliards de dollars en Bourse, une étape couronnant plusieurs décennies d'un commerce qui a bouleversé notre rapport à la technologie. Une pomme devenue le symbole de bien des promesses mais qui pour Lisa, a parfois un goût amer.

Vos commentaires