En ce moment
 

La Russie peine à réunir une conférence politique syrienne sous tensions

La Russie peine à réunir une conférence politique syrienne sous tensions
Russie, Syrie

(Belga) La Russie peinait mardi à convaincre des représentants de la société civile et politique syrienne de surmonter leurs divisions aggravées par six ans de guerre pour se réunir à Sotchi et y poser les bases d'un règlement politique.

Déjà assombri par l'absence des principaux groupes d'opposition, des Kurdes et des Occidentaux, le "Congrès du dialogue national syrien" organisé dans la station balnéaire de Sotchi n'avait toujours pas débuté plus d'une heure après l'heure prévue. Selon des sources au sein de l'opposition, certains rebelles présents ont refusé de quitter l'aéroport après avoir découvert le logo de la conférence qui ne comporte que le drapeau officiel syrien et pas celui créé par l'opposition au début du conflit, avec trois étoiles entre des bandes verte et noire. Les organisateurs ont accepté d'éteindre l'éclairage de certaines panneaux d'affichage et de changer leurs badges pour les convaincre, en vain. Cette réunion a été convoquée à l'initiative de Moscou, principal soutien de Bachar al-Assad, avec l'assentiment de Téhéran et d'Ankara. Elle vise à définir une nouvelle Constitution pour le pays, sujet déjà au centre de discussions infructueuses jeudi et vendredi à Vienne sous l'égide de l'ONU. Le Comité des négociations syriennes (CNS), qui représente les principaux groupes d'opposition, a annoncé son refus de participer après l'échec des discussions à Vienne. Des rebelles sont cependant venus à titre individuel. (Belga)

Vos commentaires