La Tanzanie affirme ne pas vouloir de compensation coloniale de la part de l'Allemagne

histoire

(Belga) Le ministre des Affaires étrangères de Tanzanie a rejeté la demande de l'opposition et d'autres groupes d'une compensation de la part de l'Allemagne pour les atrocités commises durant l'époque coloniale.

Après une rencontre avec son homologue allemand, Heiko Maas à Dar es Salam jeudi soir, M. Mahiga a affirmé qu'il lui semblait qu'il y avait de meilleures manières d'assister les deux pays qu'en demandant des compensations. Le ministre s'est retenu aussi de demander le retour de certains artéfacts tanzaniens de la collection des musées allemands, mais a suggéré à la place que le pays avait besoin de soutien sur les projets archéologiques. Il a cependant souligné que son pays souhaitait discuter du retour des restes tanzaniens, comme les os, des collections allemandes. M. Maas a promis à son interlocuteur qu'il contribuerait à la restauration de bâtiments coloniaux, estimant qu'il était important de protéger des "étapes architecturales". La Tanzanie a fait partie des colonies allemandes de 1885 à 1918, jusqu'à la défaite de l'Allemagne après la Première Guerre mondiale. Le chef de la diplomatie allemande va aussi déposer une gerbe vendredi pour les victimes africaines de la guerre. Durant le conflit, des soldats tanzaniens ont combattu dans les rangs allemands contre les troupes britanniques, françaises, belges et portugaises. Des milliers de ces soldats tanzaniens ont perdu la vie. (Belga)

Vos commentaires