La Turquie bombarde les positions du PKK dans le nord de l'Irak

(Belga) La Turquie a bombardé les positions, dans le nord de l'Irak, du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), organisation qu'elle considère comme terroriste. Des cibles à Hakkari, dans le sud-est de la Turquie, ont également été visées, rapporte dimanche l'agence de presse étatique turque Anadolu.

Selon l'armée, des caches et des dépôts de munitions ont notamment été détruits et neuf combattants du PKK ont été mis hors d'état de nuire, ajoute Anadolu. Cela peut signifier qu'ils sont morts, emprisonnés ou blessés. Le siège du PKK se situe dans les montagnes de Qandil, au nord de l'Irak. A l'approche des élections présidentielle et législatives du 24 juin en Turquie, Ankara a lancé une nouvelle offensive contre cette organisation considérée comme terroriste également par l'Europe et les Etats-Unis. Selon le gouvernement turc, les troupes au sol avancent en direction des monts de Qandil. Le PKK et le gouvernement turc s'affrontent depuis des décennies. Au moins 40.000 personnes ont perdu la vie dans ce conflit. En juillet 2015, les violences ont de nouveau éclaté après plus de deux ans de cessez-le-feu. Le PKK lutte pour obtenir un Etat kurde ou une zone autonome dans le sud-est de la Turquie. (Belga)

Vos commentaires