En ce moment
 
 

Le Bangladesh demande le retour d'une femme abusée sexuellement en Arabie saoudite

(Belga) Le Bangladesh a demandé dimanche le rapatriement d'une de ses ressortissantes travaillant en Arabie saoudite, après la diffusion d'une vidéo dans laquelle elle affirme être victime d'abus sexuels et de tortures.

Dans la vidéo postée sur Facebook regardée par des milliers de personnes, cette femme, Sumi Akter, affirme subir "des agressions sexuelles répétées" et "impitoyables". "Je ne vais sans doute pas vivre plus longtemps. S'il vous plaît, sauvez-moi", implore Sumi Akter. Cette jeune femme de 25 ans affirme que ses employeurs "l'ont enfermée pendant 15 jours, sans pratiquement rien à manger". "Ils ont brûlé mes mains avec de l'huile bouillante", ajoute-t-elle. A la suite de la diffusion de cette vidéo, le gouvernement bangladais a exhorté l'agence d'Etat chargée de l'envoi de ses ressortissants à l'étranger, à rapatrier Sumi Akter "le plus rapidement possible". Atiqur Rahman, porte-parole du gouvernement, a affirmé que Dacca poursuivrait les agences de recrutement sans scrupules qui exploitent ces femmes. Le ministre des Affaires étrangères, A.K. Abdul Momen, a cependant indiqué jeudi qu'aucune interdiction ne serait faite aux femmes d'aller travailler en Arabie saoudite. "L'Arabie saoudite reconnaît que certaines personnes sont victimes" d'abus, mais que c'est un phénomène peu répandu, a-t-il dit à des journalistes, ajoutant: "Ce n'est pas le gouvernement saoudien qui en est responsable". (Belga)

Vos commentaires