Le chanteur Chris Brown nie toute "relation sexuelle" avec la femme qui l'accuse de viol

Le chanteur Chris Brown nie toute
Le chanteur américain Chris Brown au festival "Mawazine", le 20 mai 2016 à Rabat, au MarocFADEL SENNA

Le chanteur américain Chris Brown, sorti de garde à vue mardi soir sans faire l'objet de poursuites, conteste toute "relation sexuelle" avec la femme qui l'accuse de l'avoir violée à Paris, a affirmé mercredi à l'AFP son avocat, Me Raphaël Chiche.

Cette jeune femme âgée de 25 ans accuse Chris Brown, son garde du corps et un des amis du chanteur, de l'avoir violée dans un palace parisien, dans la nuit du 15 au 16 janvier. Elle n'avait pu être jointe mercredi matin.

L'artiste américain de 29 ans avait été placé lundi en garde à vue pour "viol aggravé" et "infraction à la législation sur les stupéfiants", à la suite de la plainte de cette femme.

"Il indique n'avoir eu aucune relation sexuelle de quelque manière que ce soit avec la plaignante", a assuré Me Chiche.

Les trois hommes ont été remis en liberté après leur garde à vue, sans poursuites. Le parquet de Paris a néanmoins souligné que les investigations se poursuivaient dans cette affaire.

Selon son avocat, Chris Brown, qui a assisté à plusieurs défilés parisiens la semaine passée, est "totalement libre de ses mouvements" et peut donc retourner aux Etats-Unis s'il le souhaite.

"Il réitère être à la disposition de la justice française. Pour l'heure, la justice ne lui a pas imposé de rester en France mais, s'il doit revenir, il le fera", a fait valoir Me Chiche.

Concernant le volet relatif à l'infraction sur les stupéfiants, l'avocat a souligné que son client était bien en possession de cannabis mais disposait d'une autorisation de son médecin américain.

En revanche, il a ajouté que la cocaïne retrouvée par les enquêteurs au moment de l'interpellation du chanteur dans sa suite "n'était pas à lui".

"Elle appartenait à ceux qui étaient venus faire la fête dans sa suite, la soirée du 20 au 21 janvier", soit juste avant son arrestation, a-t-il poursuivi.

Vos commentaires