En ce moment
 

Le chef de l'ONU réclame l'arrêt immédiat des hostilités en Libye

(Belga) Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exhorté samedi "toutes les parties à immédiatement cesser les hostilités" en Libye et à se conformer aux accords de cessez-le-feu conclus dans le passé sous l'égide des Nations unies.

Antonio Guterres "condamne la poursuite des violences dans et autour de la capitale de la Libye, et notamment les bombardements à l'aveugle auxquels ont recours des groupes armés, qui tuent et blessent des civils, dont des enfants", précise un communiqué de ses services. Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l'Italie et la France avaient un peu plus tôt réclamé aussi une fin des combats dans un communiqué conjoint publié à Rome. Une quarantaine de personnes ont été tuées et une centaine blessées, pour la plupart des civils, en cinq jours d'affrontements entre milices rivales dans les quartiers sud de Tripoli, selon un bilan officiel vendredi soir. Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, Tripoli est au coeur d'une lutte d'influence entre milices en quête d'argent et de pouvoir. (Belga)

Vos commentaires