En ce moment
 
 

Le corps d'Hande Kader retrouvé calciné: le crime de cette jeune transgenre fait scandale en Turquie

 
 

Une pétition citoyenne circule en ce moment en Turquie pour dénoncer le silence des autorités face à ce qui ressemble à des meurtres homophobes, après la disparition d’une figure de la Gay Pride. Le corps de la jeune militante transgenre a été retrouvé brûlé la semaine dernière.

Les internautes ont découvert Hande Kader l’année dernière, grâce à vidéo où la jeune transgenre s’interpose alors que la police veut disperser les participants à la Gay Pride turque interdite. Hande Kander tentait ainsi de défendre les droits des militants homosexuels.

La jeune transgenre a 22 ans, elle est devenue une figure de la Gay pride turque. Hande Kader était aussi prostituée. Elle a été aperçue pour la dernière fois en montant dans la voiture d’un client. Son corps a été retrouvé le 8 août, calciné, au bord d’une route à Istanbul. Au début du mois, un homosexuel syrien avait déjà été sauvagement assassiné, dans la même ville turque.

"Les deux crimes sont inacceptables mais je ne pense pas qu'on puisse faire un lien entre les deux", a indiqué Philippe Hensmans, directeur d'Amnesty International Belgium. "En tout cas c'est trop tôt pour le dire. La situation particulière de la deuxième personne qui a été assassinée pourrait expliquer ce qui lui est arrivé. Donc n'allons pas trop vite", a-t-il ajouté.

Mais la communauté gay s’interroge. Une pétition sur internet rassemble 28.000 signatures, pour que toute la lumière soit faite sur la mort de Hande Kader. En Turquie, l’homosexualité n’est pas illégale, mais l’homophobie serait très répandue. La Gay Pride est interdite pour la deuxième année consécutive.

"Les motifs qui ont été souvent exprimés par le pouvoir pour justifier l'interdiction sont très légers, bien entendu. C'est vrai que la plupart des manifestations en Turquie se termine mal, mais ce n'est pas une raison pour interdire la gay pride", a ajouté Philippe Hensmans.

Des militants turcs veulent rendre hommage à Hande Kader en organisant une marche à Istanbul, le dimanche 21 août. Ils entendent dénoncer les violences qui visent les homosexuels en Turquie.


 

Vos commentaires