En ce moment
 
 

Le corps très amaigri de cet éléphant, forcé de parader au Sri Lanka, suscite l'émoi sur les réseaux sociaux (photos)

Le corps très amaigri de cet éléphant, forcé de parader au Sri Lanka, suscite l'émoi sur les réseaux sociaux (photos)
© Facebook Save Elephant Foundation

Des photos de Tiriki, une éléphante de 70 ans, circulent depuis quelques jours sur les réseaux sociaux et suscite l'indignation. L'animal au corps rachitique est forcé de participer à une parade bouddhiste au Sri Lanka.

Sur les images diffusées par la fondation Save Elephant à l'occasion de la Journée mondiale de l'éléphant, on peut voir le corps de l'éléphant sous-alimenté, les os saillants. Tiriki, âgée de 70 ans, est dans un piteux état et pourtant, elle doit défiler dans un costume lors d'un festival bouddhiste qui dure 10 jours. Lors de l'événement, danseurs, jongleurs, cracheurs de feu, musiciens… et animaux sont mis à l'honneur.

"Tikiri se joint au défilé tôt tous les soirs jusqu'à tard dans la nuit durant 10 nuits consécutives, au milieu du bruit, des feux d'artifice et de la fumée, écrit la fondation Save Elephant dans un post Facebook. Elle marche plusieurs kilomètres chaque nuit pour que les gens se sentent bénis pendant la cérémonie. Personne ne voit son corps osseux ou son état affaibli à cause de son costume. Personne ne voit les larmes dans ses yeux, blessés par les lumières brillantes qui ornent son masque. Personne ne voit sa difficulté à faire un pas alors que ses pattes sont menottées. Comment pouvons-nous appeler cela une bénédiction si nous faisons souffrir d'autres vies?"

La fondation a demandé aux internautes d'écrire au Premier ministre du Sri Lanka pour arrêter cette cruauté.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires