Le détective Pepe Carvalho revient sous une autre plume

Le détective Pepe Carvalho revient sous une autre plume
Le détective Pepe Carvalho, héros du romancier espagnol Manuel Vazquez Montalban mort en 2003, a fait son retour mardi en Espagne dans un nouveau roman "Problemas de identidad", écrit par l'auteur baJOSEP LAGO

Le détective Pepe Carvalho, héros du romancier espagnol Manuel Vazquez Montalban mort en 2003, a fait son retour mardi en Espagne dans un nouveau roman "Problemas de identidad", écrit par l'auteur barcelonais Carlos Zanon.

Quinze ans après la mort de son créateur, la série reprend dans la ville de Barcelone de 2017, avec un Carvalho vieilli et désorienté, toujours accompagné de son acolyte et cuisinier Biscuter.

Spécialiste des romans noirs né à Barcelone en 1966, Zanon -, qui a notamment écrit "J'ai été Johnny Thunders" - a été choisi par la famille, la maison d'édition et les agents de Vazquez Montalban pour redonner vie à Pepe Carvalho.

Ce personnage était né en 1972 avec le roman "J'ai tué Kennedy", premier d'une série de vingt-trois, achevée en 2004 par la publication de "Milenio" après la mort de l'écrivain.

Dans "Problemas de identidad" (Problèmes d'identité), Barcelone a évolué autant que le personnage "désenchanté qui, sans renoncer à ses missions dans les rues de la ville, se cherche lui-même", écrit la maison d'édition espagnole Planeta.

Comme Pepe Carvalho, la métropole qui avançait sereinement vers la modernité au lendemain de la dictature de Franco (1939-1975), s'affairant à la préparation des Jeux Olympiques de 1992, est désormais une ville mondialisée, submergée de touristes et immergée dans la crise indépendantiste catalane.

Toujours installé sur les emblématiques Ramblas, le détective doit faire face à un double assassinat et à la disparition d'une prostituée, alors qu'il est tombé amoureux de l'épouse d'un homme politique influent.

Il doit aussi vivre avec sa notoriété naissante, conséquence de l'installation d'un écrivain à l'étage d'au-dessus qui se lance dans une série de romans à succès basés sur son histoire: un clin d'oeil de Carlos Zanon à Manuel Vazquez Montalban, qui signa "Meurtre au comité central", "Les oiseaux de Bangkok" ou "La rose d'Alexandrie".

Vos commentaires