Le FBI réunit un couple et son bébé kidnappé pour découvrir 54 ans plus tard que leurs ADN ne correspondent pas

Le FBI réunit un couple et son bébé kidnappé pour découvrir 54 ans plus tard que leurs ADN ne correspondent pas
On Facebook

Paul Fronczak a grandi croyant qu'il avait été kidnappé à la naissance et réuni avec ses parents deux ans plus tard quand il a été retrouvé abandonné dans un centre commercial dans l'état du New-Jersey, aux Etats-Unis. Des retrouvailles qui n'en étaient pas, relaye ce matin le Daily Mail.

Paul est né en 1964. Un jour après sa naissance, il est kidnappé à la maternité du New Jersey. Deux ans plus tard, la police retrouve un enfant abandonné dans un centre commercial. Personne ne signale la disparition de cet enfant. Il s'agit d'un garçon, d'environ deux ans... Pour les agents du FBI, la ressemblance entre le petit garçon et le bébé kidnappé deux ans plus tôt est telle qu'ils sont certains d'avoir retrouvé là le petit Paul enlevé à la naissance.

Les enquêteurs pensent que son kidnappeur a peut-être eu des remords. Les tests ADN ne sont pas encore d'actualité. Sur base de la ressemblance physique entre deux photos, l'une prise à la naissance et celle du petit garçon de deux ans, les agents "restituent" le petit garçon à Dora et Chester Fronczak. Le couple est encore effondré par l'enlèvement de Paul. Lorsqu'on leur ramène l'enfant, Dora et Chester débordent de joie. Pour eux, il n'y a aucun doute: il s'agit bien là de leur petit garçon.

Des tests ADN

À 10 ans, Paul découvre dans la manchette d'un journal son histoire hors du commun. Il pose des questions à Dora et Chester. Ses parents lui révèlent ce qu'il s'est passé mais l'enfant reste dubitatif. Cette histoire ne tient pas la route. Il pense qu'il n'est pas le fils de Dora et Chester.

Sans-titre-1

En 2012, conforté par cette idée, il demande à ses parents de se soumettre à des tests ADN. Dora et Chester acceptent et donnent un échantillon de leur salive avant de se rétracter et de supplier Paul de ne pas les envoyer dans un laboratoire. Mais c'est trop tard, Paul est déterminé. Il veut connaître la vérité. Il poursuit les procédures sans leur accord.

Les résultats confirment ce que Paul croyait. Dora et Chester ne sont pas ses parents biologiques. Paul annonce les résultats des tests à ses parents. Furieux que leur fils ait été à l'encontre de leur souhait, Dora et Chester rompent le dialogue.

Un passé douloureux

Pour Paul, ce n'est que le début d'une énorme quête de son identité mais très vite, son passé douloureux va refaire surface. Il engage un généalogiste prénommé Moore qui va travailler avec des énormes banques de données d'ADN constituées grâce aux sites AncestryDNA et 23andMe. Moore retrouve la vraie identité de Paul et son nom. Paul est, en fait, Jack Rosenthal.

Sa mère était alcoolique et son père, un vétéran de guerre souffrant d'un énorme traumatisme. Ils sont tous les deux morts jeunes.

Plus étonnamment, Paul apprend qu'il a une soeur jumelle, prénommée Jill, qui a disparu aussi. Via le biais d'un cousin, il apprend que les deux bébés étaient mal traités et qu'ils dormaient dans des "cages".

Paul ignore pourquoi il a vraisemblablement été abandonné dans ce centre commercial alors qu'il avait deux ans. Malgré de multiples recherches, sa soeur reste introuvable. Des détectives privés pensent avoir localisé les corps de ses parents biologiques et de sa petite soeur. Paul souhaiterait obtenir l'exhumation des corps pour connaître la vérité.

Concernant le vrai Paul Fronczak, kidnappé à la naissance, les enquêteurs pensent avoir retrouvé sa trace dans l'état du Texas où il serait décédé il y a de nombreuses années.

Pour l'instant, Paul, le petit enfant abandonné volontairement dans le centre commercial devenu adulte, va garder le nom avec lequel il a grandi mais il espère un jour pouvoir reprendre son vrai nom: Jack Rosenthal.

Vos commentaires