Le "James Bond vietnamien" s'éteint aux Etats-Unis

Le

(Belga) Ly Tong, un vétéran des forces aériennes de l'ancienne République du Vietnam (Sud-Vietnam), connu pour de spectaculaires actions anti-communistes, est décédé samedi à l'âge de 74 ans. Considéré comme un héros par de nombreux Vietnamiens réfugiés aux Etats-Unis à la suite de la guerre du Vietnam remportée en 1975 par le camp soviétique (Nord-Vietnam), Ly Tong s'est éteint à San Diego en Californie.

Plusieurs médias américains relaient d'ailleurs samedi le décès de cet ancien pilote, dont le Los Angeles Times dont le titre rappelle le surnom de Ly Tong, le "James Bond vietnamien". Comme le rappelle le New York Times, Ly Tong avait, en 1992 alors qu'il était installé aux Etats-Unis et que la guerre était finie depuis plus de 15 ans, détourné un avion commercial décollant de Bangkok pour le faire voler au dessus d'Hô-Chi-Minh-Ville (Saigon) pour y larguer des milliers de tracts appelant à un soulèvement de la population contre le gouvernement communiste. Il avait ensuite sauté, muni d'un parachute, pour finir par être capturé et mis en prison pour 6 ans, avant de retourner aux Etats-Unis. L'activiste, considérant qu'il était de son devoir de "libérer son pays", avait récidivé en 2000 avec un largage de tracts sur Hô-Chi-Minh-Ville. Il a à nouveau passé ensuite plusieurs années en prison. La famille de Ly Tong précise que son décès est dû à un cancer du poumon. Selon le NYT, des dizaines de personnes se sont pressées à son chevet en quelques jours, dont de nombreux anciens soldats du Sud-Vietnam ayant subi des années de travail forcé dans des camps communistes avant de trouver refuge aux Etats-Unis. (Belga)

Vos commentaires