En ce moment
 

Le journaliste Khashoggi a disparu après avoir quitté le consulat saoudien d'Istanbul

(Belga) L'Arabie saoudite a déclaré jeudi que Jamal Khashoggi, un journaliste saoudien critique envers les autorités de Ryad, avait disparu après avoir quitté le consulat saoudien à Istanbul.

Le consulat général d'Arabie saoudite à Istanbul "effectue les procédures de suivi et la coordination avec les autorités locales turques pour découvrir les circonstances de la disparition de Jamal Khashoggi après qu'il a quitté le bâtiment du consulat", déclare un communiqué publié par l'agence de presse officielle saoudienne, SPA. M. Khashoggi, qui s'est exilé aux Etats-Unis l'année dernière, a été déclaré disparu par sa fiancée turque après qu'il est entré mardi au consulat saoudien à Istanbul et n'a pas été vu depuis. Des responsables américains ont indiqué mercredi s'intéresser de près à ce dossier. Un porte-parole turc a affirmé, également mercredi, que M. Khashoggi se trouvait toujours dans le consulat saoudien. "Selon les informations dont nous disposons, l'individu, qui est un ressortissant de nationalité saoudiennne, se trouve toujours à l'intérieur du consulat d'Arabie saoudite à Istanbul", a dit aux journalistes à Ankara le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin. M. Khashoggi n'a plus été vu depuis son entrée mardi au consulat saoudien, où il devait recevoir un document officiel nécessaire au mariage avec sa fiancée turque. Cette dernière était depuis mercredi matin devant le consulat saoudien à Istanbul. "Je n'ai reçu aucune nouvelle de lui depuis 13 heures (10h00 GMT) hier. Nous voulons savoir où il se trouve", a déclaré à l'AFP la fiancée, Hatice A., qui n'a pas souhaité donner son nom de famille. Dans un article écrit pour le Washington Post en septembre 2017, M. Khashoggi écrivait: "Quand je parle de peur, d'intimidation, d'arrestations et de dénonciations publiques des intellectuels et des chefs religieux qui osent donner leur avis et que je vous dis que je viens d'Arabie saoudite, êtes-vous surpris?" (Belga)

Vos commentaires