En ce moment
 
 

Le ministre iranien des Affaires étrangères est présent, pour rencontrer Le Drian

Le ministre iranien des Affaires étrangères est présent, pour rencontrer Le Drian

(Belga) La présidence française a confirmé dimanche après-midi l'arrivée du ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif au G7 de Biarritz, dans le sud-ouest de la France. Cette arrivée surprise était pressentie depuis qu'un avion officiel iranien s'était posé à 14h13 à l'aéroport de Biarritz.

Vendredi, Mohammad Javad Zarif s'était déjà rendu en France, à Paris, pour y rencontrer le président Emmanuel Macron avant le début du G7, où la crise autour de l'accord sur le nucléaire iranien fait partie des points de discussion principaux. Selon l'Elysée, Zarif doit rencontrer désormais le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, tandis qu'aucune entrevue n'est prévue avec les Américains. (Belga)

(Belga) La présidence française a confirmé dimanche après-midi l'arrivée du ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif au G7 de Biarritz, dans le sud-ouest de la France. Cette arrivée surprise était pressentie depuis qu'un avion officiel iranien s'était posé à 14h13 à l'aéroport de Biarritz.

Vendredi, Mohammad Javad Zarif s'était déjà rendu en France, à Paris, pour y rencontrer le président Emmanuel Macron avant le début du G7, où la crise autour de l'accord sur le nucléaire iranien fait partie des points de discussion principaux. Selon l'Elysée, Zarif doit rencontrer désormais le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, tandis qu'aucune entrevue n'est prévue avec les Américains. "Aucune rencontre (de M. Zarif) n'est prévue à ce stade avec les Américains" présents au sommet du G7, dont Donald Trump, a précisé la présidence française, en indiquant que cette visite avait lieu à l'initiative de Paris et non du G7. Téhéran a confirmé de son côté également: M. Zarif "est arrivé à Biarritz, où se déroule le G7, pour continuer les discussions à propos des récentes mesures entre les présidents de l'Iran et de la France", a indiqué sur Twitter le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Moussavi. Plus tôt dimanche, le désaccord entre les participants aux G7 était apparu quand Donald Trump avait indiqué "ne pas avoir discuté" à Biarritz d'un message commun du G7 envers Téhéran. Emmanuel Macron s'était empressé de rectifier des rumeurs, précisant qu'il n'avait pas de "mandat" du G7 pour s'adresser à l'Iran mais continuerait à agir dans son propre rôle, au nom de la France. (Belga)

Vos commentaires