En ce moment
 
 

Le nombre de naissances au plus bas en 35 ans aux Etats-Unis

Le nombre de naissances au plus bas en 35 ans aux Etats-Unis
En prenant en compte la population, le taux de fécondité est le plus bas de l'histoire des Etats-Unis, avec 1.705 naissances pour 1.000 femmes en 2019ADEK BERRY

Le nombre de naissances aux Etats-Unis n'a jamais été aussi peu élevé depuis 1985, et le taux de fécondité y a atteint en 2019 un plus bas historique, selon des données provisoires publiées mercredi par les autorités sanitaires américaines.

Quelque 3.745.540 naissances ont été enregistrées dans le pays l'année dernière, soit environ 1% de moins qu'en 2018.

"C'est la cinquième année que le nombre de naissances diminue après avoir augmenté en 2014, avec une baisse de 1% en moyenne par an", relèvent les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Mis à part ce rebond de 2014, le nombre de nouveau-nés n'a cessé de diminuer depuis 2007.

Surtout, il s'agit du nombre de naissances le plus bas depuis 35 ans. La comparaison avec l'année 1985 est d'autant plus frappante que les Etats-Unis comptaient à l'époque environ 90 millions d'habitants en moins.

En prenant en compte la population, le taux de fécondité est même le plus bas depuis que les données sont collectées dans le pays, avec 1,7 enfant par femme en 2019.

Ce chiffre est bien en dessous du taux nécessaire pour qu'une génération se renouvèle (2,1 enfants par femme), sous lequel les Etats-Unis sont passés en 1971. La baisse s'est accentuée depuis 2007.

Pour comparaison, le taux de fécondité en France est de 1,87 enfant par femme en 2019.

Aux Etats-Unis, le taux de naissances par femme a décliné pour quasiment toutes les tranches d'âge à l'exception des femmes entre 40 et 44 ans. Chez les adolescentes entre 15 et 19 ans, il a continué de baisser pour atteindre un nouveau plus bas de 16,6 naissances pour 1.000 adolescentes, soit 5% de moins qu'en 2018, notent les CDC.

Par ailleurs, le taux de naissances prématurées est en hausse pour la cinquième année consécutive, atteignant 10,2% en 2019 (contre 10% en 2018).

Vos commentaires