En ce moment
 

Le Pantanal, la plus grande zone humide de la planète

Reconnu comme réserve de biosphère par l'Unesco et sanctuaire d'une faune sauvage extrêmement riche, le Pantanal est la plus grande zone humide de la planète, couvrant quelque 170.500 km2.

- Qu'est-ce qu'une zone humide? -

Les zones humides sont des écosystèmes influencés par les inondations. Les cours d'eau de la région inondent chaque année 80% de la gigantesque plaine du Pantanal. Le processus commence en octobre, avec le début de la saison des pluies.

Ce système a un fort impact sur la vie animale: les poissons retenus dans les lagunes et zones inondées attirent une grande quantité d'oiseaux.

- Où se trouve le Pantanal? -

Environ 62% du Pantanal se situe en territoire brésilien, dans les États du Mato Grosso et du Mato Grosso do Sul (centre-ouest), environ 20% au Paraguay, dans le nord du pays et 18% en Bolivie, dans l'est du pays, où on l'appelle "Le Chaco".

- Quel est son intérêt environnemental? -

Selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), le Pantanal abrite 656 espèces d'oiseaux, 159 de mammifères, 325 de poissons, 98 de reptiles, 53 d'amphibiens et plus de 3.500 espèces de plantes.

De nombreuses espèces menacées dans d'autres régions du Brésil sont présentes en quantités abondantes au Pantanal, dont l'écosystème présente des caractéristiques très particulières. C'est le cas par exemple du grand oiseau échassier tuyuyu.

Malgré la présence de bétail depuis 200 ans dans la région, le Pantanal a conservé plus de 85% de sa couverture végétale primaire: savane ou zones bien plus luxuriantes près des cours d'eau.

L'Unesco a inscrit en 2000 le Pantanal sur la Liste du patrimoine mondial, en tant que réserve de biosphère.

- Quelques animaux du Pantanal -

Le jaguar (Panthera onca): le plus grand félin du continent américain, en danger d'extinction. Le jaguar du Pantanal peut peser jusqu'à 200 kilos et compte de nombreux individus dans cette zone humide. Il se nourrit de 85 espèces de l'écosystème. C'est un excellent nageur, qui vit souvent près des rives du fleuve Paraguay.

L'anaconda jaune (Eunectes notaeus): ce serpent peut attendre 4,5 mètres. Il se nourrit d'oiseaux, de poissons et de petits mammifères.

Le jabirú ou tuyuyu (Jabiru mycteria): l'oiseau icônique du Pantanal peut atteindre 1,5 mètre de hauteur.

La loutre géante (Pteronura brasiliensis): elle peut peser jusqu'à 30 kilos. On estime que vit dans le Pantanal 10% de la population totale de cet animal que l'on trouve dans une dizaine de pays sud-américains.

Le Surubi tigré (pseudoplatystoma coruscans): ce poisson-chat peut faire un mètre. Il est l'un des poissons le plus recherchés par les pêcheurs du Pantanal.

Le caïman du Pantanal (Caiman yacare): ce saurien peut mesurer jusqu'à 2,5 mètres, se nourrit de poissons, d'oiseaux et de petits mammifères.

- Quel est son intérêt touristique? -

Le Pantanal est La Mecque de la pêche, y compris la pêche sportive. Mais l'écotourisme s'y développe rapidement, dans un cadre très règlementé.

Il y est plus facile d'y observer la très riche faune sylvestre que dans n'importe quel autre lieu du Brésil -- même l'Amazonie -- surtout à la saison sèche, de juillet à octobre, lorsque les espèces se réunissent dans les lagunes formées après les inondations, notamment des caïmans en grande quantité.

- Quelles sont les grandes menaces? -

La moindre altération du cycle hydraulique, même à des milliers de kilomètres, où naissent les rivières qui l'arrosent, peuvent déséquilibrer sa biodiversité.

Les plus grandes menaces sont apportées par l'Homme: expansion de l'agriculture près des rivières (pesticides), projets d'infrastructures (centrales hydro-électriques), déforestation, incendies.

Seulement 4,4% du Pantanal sont des zones protégées.

Vos commentaires