En ce moment
 
 

Le parlement cubain approuve une loi électorale ouvrant la voie à un Premier ministre

(Belga) Le parlement de Cuba a approuvé samedi une nouvelle loi électorale appellant à tant un président qu'un premier ministre, sans pour autant évoluer vers un système multi-parti.

De même que les parlementaires, ces nouvelles positions seront élues à l'Assemblée nationale pour un mandat de cinq ans, pour deux termes consécutifs maximum. La nouvelle loi électorale a été approuvée à l'unanimité lors d'une session parlementaire qui comprenait l'ancien président cubain Raul Castro, qui demeure le chef du puissant parti communiste de Cuba, et l'actuel président Miguel Diaz-Canel. Ce dernier doit rester à la tête du pays et nommer un premier ministre, une fonction pour laquelle il n'y a pas encore de candidat. M. Diaz-Canel est le premier président cubain en près de six décennies qui n'émane pas de la famille Castro. Les positions de président et de premier ministre existaient à Cuba jusqu'en 1976 lorsqu'elles ont été supprimées avec l'adoption de la première constitution socialiste. A ce moment, les deux rôles ont fusionné dans celui de président du conseil d'Etat, un organe du parlement. Cuba a adopté une nouvelle constitution en avril dernier permettant une ouverture économique relative face à la détérioration de l'économie insulaire. Ces changements ne modifient pas le système politique à parti unique, le parti communiste, qui présente tous les candidats parlementaires via des commissions. (Belga)

Vos commentaires