Le pétrole en baisse après un apaisement des tensions en Syrie

(Belga) Les prix du pétrole ont nettement baissé lundi après avoir atteint des sommets la semaine dernière, les investisseurs étant rassurés par l'absence d'escalade militaire en Syrie à la suite des bombardements menés par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin a terminé à 71,42 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,16 dollar par rapport à la clôture de vendredi. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour l'échéance de mai a perdu 1,17 dollar à 66,22 dollars. Le pétrole avait terminé la semaine dernière à son plus haut niveau depuis décembre 2014, du fait de tensions géopolitiques croissantes qui ont vu les Etats-Unis et leurs alliés français et britannique tirer tôt samedi une centaine de missiles sur des sites militaires et des centres de recherche du régime syrien. Les Occidentaux ont souligné que leur opération militaire était "limitée" et que de nouvelles frappes ne devraient pas avoir lieu. Selon Connor Campbell, analyste pour Spreadex, "maintenant que les craintes se sont apaisées, l'or noir recule". (Belga)

Vos commentaires