En ce moment
 

Le prince Laurent crée une absl pour récupérer des millions d'euros libyens

(Belga) Le prince Laurent a créé la nouvelle asbl Environment Network destinée notamment à récupérer les 48 millions d'euros que l'Etat libyen doit à une autre de ses asbl en liquidation, lit-on lundi dans Le Vif. Avec cet argent, le prince souhaite réaliser des projets environnementaux.

Les statuts de l'asbl ont été publiés au Moniteur le 6 septembre dernier. "Fondée le 18 juin dernier à Waterloo par le prince lui-même, son épouse la princesse Claire, et un proche, Étienne Vrebos, l'association affiche un but très large : 'la création, le développement et/ou la gestion de projets environnementaux ou écologiques, aux niveaux national et international'", détaille le Vif. Selon Le Vif, d'après l'entourage du prince, les priorités de Laurent sont le développement des énergies renouvelables et de l'agriculture durable dans les pays en grandes difficultés économiques et sociales. Le frère du roi voudrait notamment "mettre en place des équipes d''ambulanciers écologiques' qui débarqueraient dans des zones sinistrées au chevet des populations et des écosystèmes en souffrance". Voilà pour la noblesse des objectifs, qui n'ont pas encore été traduits en projets mûrs et concrets à ce stade. Par ailleurs, Environment Network reprendra "les activités et l'actif net de l'asbl GSDT (Global Sustainable Development Trust), en liquidation". L'asbl devrait alors récupérer de l'argent que l'Etat libyen doit à GSDT. En effet, en novembre 2014, un arrêt de la cour d'appel de Bruxelles a condamné définitivement la Libye à payer un dédommagement de plus de 38 millions d'euros à GSDT. En cause : la rupture unilatérale par l'État libyen, en 2010, d'un contrat signé deux ans plus tôt avec GSDT visant à reboiser des milliers d'hectares désertiques sur la côte de l'Etat africain. Avec les intérêts et frais de justice, ce sont plus de 48 millions d'euros que la Libye doit verser à l'ex-asbl. (Belga)

Vos commentaires