En ce moment
 

Le roi des Pays-Bas et la présidente lituanienne rendent hommage à un héros du temps de l'Holocauste

Le roi des Pays-Bas et la présidente lituanienne rendent hommage à un héros du temps de l'Holocauste
Jan Zwartendijk was appointed the acting Dutch consul in July 1940, weeks after Red Army entered the Baltic statePetras Malukas

La présidente lituanienne et le roi des Pays-Bas ont inauguré vendredi à Kaunas une installation lumineuse dédiée à la mémoire d'un diplomate néerlandais qui a sauvé plus de 2.000 juifs pendant l'Holocauste.

Le monument multimédia installé dans la deuxième ville de Lituanie symbolise les vies sauvées par Jan Zwartendijk qui a contribué à délivrer des visas aux juifs durant l'été 1940.

"Je suis très fier d'allumer l'installation à ce héros silencieux qui ne s'est jamais vanté d'avoir sauvé des gens", a déclaré Dalia Grybauskaite lors de la cérémonie, aux côtés du roi néerlandais Willem-Alexander.

"Les Pays-Bas et la Lituanie sont fiers de lui: il a sauvé près de 2.500 Juifs au péril de sa vie".

Jan Zwartendijk, directeur du groupe Philips en Lituanie, fut nommé consul néerlandais par intérim en juillet 1940, quelques semaines après l'invasion de l'Etat balte par l'Armée rouge.

Craignant la persécution, de nombreux juifs ont décidé de fuir ce pays envahi par les soviétiques, dont des milliers de réfugiés arrivés de Pologne voisine occupée par les soviétiques et les nazis.

Jan Zwartendijk leur a fourni des documents indiquant qu'ils pourraient atteindre le territoire néerlandais de Curaçao dans les Caraïbes. Le "visa de Curaçao" ouvrait la voie à l'obtention d'un visa de transit japonais et d'un visa de sortie soviétique.

Aucun des réfugiés n'a finalement atterri à Curaçao, mais beaucoup d'entre eux ont réussi d'atteindre un pays libre ou se sont retrouvés à Shanghai où ils ont pu attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale.

A la suite de l'annexion de la Lituanie par l'Union soviétique, Zwartendijk fut obligé de fermer le consulat à Kaunas en août 1940 et retourna en Hollande pour travailler chez Philips.

Son fils Rob, qui a assisté à la cérémonie de vendredi, a déclaré que son père n'avait jamais parlé de son rôle, se limitant à dire qu'il n'y avait rien de particulier dans ses actes.

Ceux qui n'ont pas réussi à fuir ont connu un destin tragique: plus de 90% des 200.000 Juifs lituaniens ont péri sous l'occupation nazie allemande de 1941 à 1944. Aujourd'hui, il y a environ 3.000 Juifs vivant en Lituanie, un pays de 2,8 millions d'habitants, membre de l'Otan et de la zone euro.

Jan Zwartendijk a été déclaré "Juste parmi les Nations" par le mémorial israélien Yad Vashem.

Vos commentaires