En ce moment
 
 

Le Sénat continue de valider les juges choisis par Donald Trump, même controversés

Le Sénat continue de valider les juges choisis par Donald Trump, même controversés
La juriste Neomi Rao, 45 ans, confirmée à la cour fédérale d'appel de WashingtonZach Gibson

Donald Trump continue d'imprimer sa marque sur les tribunaux des Etats-Unis, le Sénat approuvant à un rythme soutenu ses candidats, même les plus polémiques à des postes de juges fédéraux.

La juriste Neomi Rao, 45 ans, a ainsi obtenu mercredi le feu vert de la chambre haute du Congrès, où les républicains sont majoritaires, en dépit de vieux écrits dans lesquels elle semblait justifier certains viols.

Elle peut donc faire son entrée à la Cour fédérale d'appel de Washington, l'une des plus puissantes du pays, en remplacement de Brett Kavanaugh parti à la Cour suprême malgré des accusations d'agression sexuelle remontant à ses années de lycée.

Lors de ses auditions devant la commission judiciaire du Sénat, elle s'était excusée pour de vieilles prises de position. "Si une femme boit au point de ne plus pouvoir choisir, et bien, en arriver là fait partie de son choix", avait-elle écrit dans une revue lors de ses études à l'université de Yale, au début des années 1990.

Dans un autre texte, elle avait évoqué "le dangereux idéal féministe selon lequel les femmes sont égales" des hommes.

Ses excuses n'ont pas suffi aux démocrates, qui ont voté contre elle. Ils reprochent aussi à la juriste, qui dirigeait jusqu'ici l'organisme chargé des régulations fédérales, d'avoir affaibli les normes de protection de l'environnement ou de lutte contre les discriminations. Sa nomination a été approuvée par 53 voix pour, toutes républicaines, et 46 contre.

Selon la Constitution américaine, le président nomme à vie les juges de la Cour suprême et les juges fédéraux. Il revient ensuite au Sénat de les confirmer. Pendant la campagne de 2016, Donald Trump s'est assuré le soutien de l'électorat conservateur traditionnel en promettant de nommer des juges fidèles à leurs valeurs.

Depuis son investiture, grâce à la majorité républicaine au Sénat, il a obtenu la confirmation de 90 juges sur 860 postes. "Et ce sera bientôt 145 juges!" a-t-il tweeté ce week-end en référence aux 64 nominations en attente de confirmation.

Il a porté son choix sur des candidats adoubés par l'organisation conservatrice "Federalist Society" et jeunes -- la benjamine Allison Jones Rushing, 37 ans, a été confirmée la semaine dernière en dépit de sa faible expérience -- s'assurant ainsi de laisser une marque au-delà de son mandat.

Vos commentaires