En ce moment
 
 

Le variant Delta engendre une catastrophe sanitaire en Algérie, où les hôpitaux sont en pénurie d’oxygène: "On perd des patients bêtement!"

Le variant Delta engendre une catastrophe sanitaire en Algérie, où les hôpitaux sont en pénurie d’oxygène:
 
 

La propagation du variant Delta provoque un afflux de malades dans les hôpitaux, qui doivent faire face à une pénurie de bombonnes d’oxygène.

Des soignants qui se ruent sur les rares bouteilles d’oxygène qui viennent d’être livrées. Ces images, tournées à l’hôpital d’Ain Taya, dans la banlieue est d’Alger, illustrent la gravité de la situation en Algérie. Elles ont été beaucoup partagées sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

Le week-end dernier, le pays a enregistré un record journalier de contamination au covid-19. Une explosion due au variant Delta, bien plus contagieux, et qui représente désormais 71% des cas de covid dans le pays, selon les chiffres de l’Institut Pasteur d’Algérie.

Ne disposant pas d’assez de bombonnes et de concentrateurs d’oxygène, des hôpitaux n’ont pas été en mesure de faire face à l’afflux de malades. "On touche le fond (…) On en a marre ! On travaille avec des patients pendant des semaines et après on les perd bêtement", s’emporte une soignante qui dénonce, dans une autre vidéo amateur, la gestion de l’apport en oxygène.

Une opération de collectes de fond a été lancée pour l’achat de matériel d’oxygénothérapie par Merouane Messekher, interne en pneumologie à Toulouse et membre du collectif Algerian Medical Network. Cette initiative, largement relayée sur les réseaux sociaux, en dit long sur l’urgence de la situation.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'facebook' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires