En ce moment
 
 

Les démocrates prêts à dégainer l'arme de l'"impeachment" pour chasser Trump: "Totalement ridicule", déclare le président américain

Les démocrates prêts à dégainer l'arme de l'
 
Donald Trump
 

Donald Trump a jugé mardi que la procédure d'"impeachment" sur le point d'être lancée contre lui par les démocrates était "totalement ridicule" et provoquait "une immense colère" chez ses partisans, lors d'une de ses rares prises de parole depuis les violences du Capitole.

Accusé par les démocrates d'avoir "incité" aux événements violents qui ont frappé le Congrès le 6 janvier, Donald Trump a assuré que son virulent discours juste avant l'invasion du Congrès par ses supporteurs était "tout à fait convenable".

M. Trump a ajouté qu'il ne souhaitait "pas de violences" dans un pays en proie à de vives tensions.

Le président américain est sous le coup d'une deuxième procédure de destitution historique, dont l'acte d'accusation sera examiné mercredi par la Chambre des représentants.

Le locataire de la Maison Blanche qui quittera le pouvoir dans huit jours, a par ailleurs estimé que les réseaux sociaux tels que Twitter qui ont suspendu son compte faisaient "une erreur catastrophique".

M. Trump s'exprimait devant des journalistes avant son départ pour Alamo, dans le sud du Texas.

Une commission de la Chambre des représentants réunie autour du 25e amendement

Une commission de la Chambre des représentants aux Etats-Unis s'est réunie mardi au sujet d'une résolution introduite par les démocrates pour destituer le président républicain Donald Trump, indique la chaîne d'information CNN mardi.

Les démocrates demandent l'adoption d'une résolution autorisant le vice-président Mike Pence et une majorité du Congrès américain à déclarer le président "inapte" à exercer ses fonctions et à le démettre de ses fonctions en invoquant le 25e amendement de la Constitution américaine. Mike Pence devrait alors, pour les derniers jours du mandat de Donald Trump, endosser les pouvoirs exécutifs de ce dernier. Les débats entamés par la commission mardi pourraient durer des heures, selon CNN. Un vote au sein de la Chambre des représentants pourrait avoir lieu autour de 01h30 mais pourrait également, au vu des protocoles relatifs aux règles sanitaires liées à l'épidémie de coronavirus, être retardé. Il est cependant peu probable que Mike Pence ne démette le président sortant de ses fonctions, même en cas de vote de la résolution.

CORONAVIRUS EN Belgique : où en est l’épidémie ce mardi 12 janvier ?


 

 




 

Vos commentaires