En ce moment
 

Les mauvais traitements infligés aux Rohingyas pourrait entraîner un conflit régional

Les mauvais traitements infligés aux Rohingyas pourrait entraîner un conflit régional

(Belga) Le haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a averti lundi qu'un possible "génocide" ou une "épuration ethnique" contre la minorité musulmane des Rohingyas en Birmanie pourrait provoquer un conflit religieux dans la région.

"La Birmanie est confrontée à une crise très grave avec un impact potentiellement sérieux dans la région", a déclaré M. Hussein dans une allocution à Jakarta, en Indonésie. Ses déclarations interviennent après la publication la semaine dernière d'articles de presse faisant état de fosses communes dans l'Etat Rakhine, dans l'ouest de la Birmanie. Près de 690.000 musulmans rohingyas ont fui cette région pour se réfugier au Bangladesh voisin depuis août dernier, afin d'échapper à une opération de l'armée birmane qualifiée de campagne d'"épuration ethnique" par les Nations unies. La Birmanie a démenti les informations sur des fosses communes ainsi que toute violation de droits humains, affirmant avoir lancé une opération appropriée contre les rebelles rohingyas. Cependant, la région reste bouclée par l'armée et quasiment impossible d'accès pour la presse et les enquêteurs de l'ONU. (Belga)

Vos commentaires