En ce moment
 
 

Les pays se mobilisent pour soutenir l'Ukraine face à l'invasion russe: qui envoie quoi?

Les pays se mobilisent pour soutenir l'Ukraine face à l'invasion russe: qui envoie quoi?
 
UKRAINE
 

Plusieurs gouvernements ont annoncé l'envoi d'aide militaire ou humanitaire à l'Ukraine, depuis l'invasion du pays par la Russie jeudi. Selon le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell dimanche, 17 pays européens ont à ce jour répondu aux appels du ministre ukrainien des affaires étrangères Dmytro Kuleba sur des livraisons d'armement.

Les armements sont prélevés sur les stocks nationaux, mais les livraisons sont coordonnées. Voici un tour d'horizon des annonces par pays:

Etats-Unis

Washington a annoncé samedi une nouvelle aide militaire à l'Ukraine d'un montant de 350 millions de dollars, pour atteindre un total de plus d'un milliard de dollars d'aide sur l'année écoulée. "Cette aide comprendra de nouveaux moyens militaires défensifs qui permettront à l'Ukraine de combattre les menaces blindées, aéroportées et autres auxquelles elle fait face aujourd'hui", a indiqué le chef diplomatie américaine Antony Blinken.

Allemagne

L'Allemagne a brisé un tabou en acceptant de livrer des armes à l'Ukraine, rompant ainsi sa politique d'interdiction de toute exportation d'armes létales en zone de conflit. Berlin a autorisé la livraison à Kiev de 1.000 lance-roquettes antichar, de 500 missiles sol-air Stinger et de 9 obusiers. L'Allemagne a également annoncé l'envoi à l'Ukraine de 14 véhicules blindés ainsi que de 10.000 tonnes de carburant.

> Les dernières actualités de la guerre en Ukraine

France

La France a décidé samedi soir la livraison additionnelle d'équipements de défense aux autorités ukrainiennes ainsi qu'un soutien en carburant. L'état-major des armées avait auparavant indiqué avoir "acté" des livraisons d'armes défensives à Kiev, l'Ukraine ayant notamment, d'après son ambassadeur à Paris, demandé des "moyens de protection antiaérienne" et numérique.

Belgique

La Belgique a annoncé fournir 3.000 fusils automatiques et 3.800 tonnes de carburant à l'armée ukrainienne, entre autres. Lisez l'article complet à ce sujet.

Pays-Bas

Le ministère de la Défense des Pays-Bas a indiqué avoir "expédié samedi" des fusils de précision et des casques. Dans une lettre au Parlement néerlandais, il a écrit qu'il fournirait "dès que possible 200 missiles antiaériens Stinger à l'Ukraine". Les Pays-Bas ont également annoncé 20 millions d'euros en aide humanitaire (nouriturre, eau et soins médicaux pour les déplacés).

République tchèque

La République tchèque qui avait déjà approuvé un don à Kiev de 4.000 obus d'artillerie, a annoncé samedi qu'elle enverrait "dans les heures qui viennent" à l'Ukraine un arsenal de 30.000 pistolets, 7.000 fusils d'assaut, 3.000 fusils mitrailleurs et plusieurs dizaines de fusils de précision ainsi qu'un million de cartouches, pour une valeur de 7,6 millions d'euros.

Fin janvier, Prague avait déjà approuvé un don à Kiev de quatre mille obus d'artillerie d'une valeur de 1,5 million d'euros qui sont encore à livrer.

Portugal

Le Portugal va livrer notamment "des gilets, des casques, des lunettes de vision nocturne, des grenades, des munitions de différents calibres" ou encore des "fusils automatiques G3".

Grèce

La Grèce va envoyer "des équipements défensifs" et une aide humanitaire à l'Ukraine. Aucune précision n'a été communiquée sur le type de matériel qui sera expédié.

Roumanie

Le gouvernement roumain va envoyer à Kiev "du combustible, des gilets pare-balles, des casques, des munitions et d'autres équipements militaires, pour un coût total de 3 millions d'euros". Selon le ministère de la Défense, onze hôpitaux militaires roumains sont également prêts à accueillir des blessés ukrainiens.

Italie

L'Italie a versé 110 millions d'euros d'aide au gouvernement ukrainien, "un signe concret de solidarité et de soutien", a annoncé dimanche sur Twitter le ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio, sans plus de précisions.

Espagne

L'Espagne va envoyer 20 tonnes d'aides à l'Ukraine, essentiellement du matériel médical et des équipements défensifs comme des gilets pare-balles.

Israël

Israël va fournir 100 tonnes de matériel humanitaire. Il s'agit de "purificateurs d'eau, de matériel médical, de médicaments, de tentes, de couvertures et sacs de couchage et d'autres aides pouvant assister les civils se trouvant hors de chez eux dans le froid".


 

Vos commentaires