En ce moment
 
 

Les principaux raids israéliens en Syrie

Les principaux raids israéliens en Syrie
Des experts militaires libanais inspectent le lieu où sont tombés deux drones, le 25 août 2019 dans le sud de BeyrouthANWAR AMRO
Syrie, ISRAEL

Les raids israéliens menés dans la nuit de samedi à dimanche en Syrie ont été précédés de centaines de frappes israéliennes dans ce pays depuis le début de la guerre en 2011, visant les forces du régime ou ses alliés, le mouvement chiite libanais Hezbollah et l'Iran.

- Premières frappes -

- 30 jan 2013: L'aviation israélienne bombarde près de Damas un site de missiles sol-air et un complexe militaire soupçonné d'abriter des produits chimiques, selon un responsable américain.

Ce premier raid aurait endommagé le principal centre de recherche sur les armes biologiques et chimiques du régime, selon le New York Times.

- En mai, le centre de recherches à Jamraya, près de Damas --déjà touché en janvier--, un dépôt de munitions et une unité de défense antiaérienne sont visés. Au moins 42 soldats syriens tués, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

- Le Hezbollah visé -

- 18 jan 2015: Un raid attribué par des sources iraniennes à Israël près de Qouneitra (sud) tue six membres du Hezbollah et un général des Gardiens de la Révolution, armée d'élite iranienne.

- 19 déc: Samir Kantar, figure du Hezbollah longtemps incarcéré en Israël, est tué dans un raid dans la banlieue de Damas, selon le mouvement chiite.

- 17 mars 2017: Israël affirme avoir ciblé des armes "sophistiquées" destinées au Hezbollah près de Palmyre (centre).

- 22 sept: Des avions israéliens tirent des roquettes sur un dépôt d'armes du Hezbollah près de l'aéroport de Damas.

Cet aéroport ainsi que celui de Mazzé (banlieue ouest de Damas), qui abrite les services de renseignements de l'armée de l'air, ont été touchés plusieurs fois.

- Cibles iraniennes -

- 10 fév 2018: Israël dit avoir mené des attaques aériennes contre des cibles syriennes et "iraniennes".

- 9 avr: Au moins 14 combattants, dont sept Iraniens, sont tués dans une frappe visant une base militaire dans la province de Homs (centre). Le 29, au moins 26 combattants, en majorité iraniens, sont tués dans des tirs de missiles à Alep (nord) et Hama (centre), selon l'OSDH.

- 8 mai: Une frappe attribuée à Israël tue 15 combattants prorégime étrangers dont huit Iraniens près de Damas (OSDH).

- 10 mai: Israël dit avoir mené des dizaines de raids contre des cibles iraniennes après des tirs de roquettes sur la partie du Golan syrien occupée par l'Etat hébreu. Au moins 27 combattants prorégime dont 11 Iraniens tués (OSDH).

- 15 juil: Des missiles visent un centre dépendant des Gardiens de la Révolution près de l'aéroport militaire de Neirab. Au moins neuf combattants prorégime sont tués (OSDH).

- Force al-Qods -

- 21 jan 2019: Des raids, présentés par Israël comme la riposte à un tir de missile iranien, visent des positions militaires du régime et de l'Iran près de Damas et dans le Sud: 21 morts, en majorité "iraniens" (OSDH).

Israël a frappé des objectifs appartenant à la Force al-Qods des Gardiens de la Révolution, selon l'armée israélienne.

- 17 mai: Israël mène des frappes sur la région de Kesswa, près de Damas, où se trouvent des entrepôts d'armes appartenant à l'Iran et au Hezbollah (OSDH).

- 2 juin: Israël cible des positions prorégime près de Damas et dans la province de Qouneitra, disant agir après des tirs de roquettes venant de Syrie. Le 3, il tire des missiles contre une base aérienne dans la province de Homs. 15 combattants prorégime tués (OSDH).

- 30 juin: 15 personnes, dont des civils, sont tuées dans des frappes israéliennes sur des positions iraniennes près de Damas et dans la province de Homs (OSDH).

- 24 juillet: Neuf combattants prorégime, dont six Iraniens, sont tués dans des raids dans les provinces méridionales de Deraa et de Qouneitra (OSDH).

- 25 août: L'armée israélienne dit avoir mené un raid au sud-est de Damas contre des installations militaires d'une force iranienne pour empêcher une tentative d'attaque en Israël avec des drones. Deux combattants du Hezbollah, un Iranien et deux étrangers non identifiés ont été tués dans le raid israélien (OSDH). L'Iran a démenti que ses positions aient été touchées.

Vos commentaires