En ce moment
 
 

Macron visite un chantier d'insertion un an après le plan pauvreté

Macron visite un chantier d'insertion un an après le plan pauvreté
Le président français Emmanuel Macron visite un chantier d'insertion à Bonneuil-sur-Marne le 10 septembre 2019LUDOVIC MARIN

Emmanuel Macron a visité mardi un chantier d'insertion par l'activité économique (IAE) dans la banlieue parisienne pour faire le point sur les mesures annoncées il y a un an pour lutter contre la pauvreté.

Pendant 1h30, le chef de l'Etat a rencontré les formateurs et les apprentis d'Ateliers Sans Frontières (ASF) qui accueille à Bonneuil-sur-Marne (Val de Marne) plus de 120 jeunes et adultes par an pour qu'ils parviennent "à une situation personnelle et professionnelle stable". Ils y travaillent à des activités solidaires comme le recyclage, la revalorisation de matériel usagé ou la logistique, notamment celle des baskets de la jeune société française Veja, qui fabrique des chaussures écologiques au Brésil.

"ASF m'a donné ma chance et m'a donné confiance après cinq ans de chômage", lui a expliqué un apprenti. "Bravo, c'est une super nouvelle", répond Emmanuel Macron à une jeune femme lui montrant son nouveau contrat en alternance.

ASF assure notamment le stockage et l'expédition en Europe des baskets de la jeune société française Veja, qui fabrique des chaussures écologiques au Brésil.

"Le chômage baisse mais il reste beaucoup à faire. Nous avons les leviers pour cela", a déclaré la ministre du Travail Muriel Pénicaud en lançant ensuite un échange aux allures de "grand débat" avec environ 200 personnes, dont des apprentis et des experts du secteur social et de l'insertion, dans un entrepôt de stockage.

"Quand on connaît la galère ou des accidents de la vie, ce qui peut arriver à tout le monde, l'insertion par l'économie est un marchepied vers l'emploi", a-t-elle ajouté, en précisant que plus de 400.000 personnes étaient cette année en formation pour trouver un emploi.

Cette rencontre se poursuivait mardi en début de soirée, Emmanuel Macron écoutant plusieurs intervenants avant une éventuelle prise de parole.

Mme Pénicaud a annoncé mardi matin que le budget pour l'IAE allait passer la barre du milliard d'euros en 2020 - contre 900 millions cette année - afin de financer 20.000 postes supplémentaires pour les personnes très éloignées de l'emploi.

Vos commentaires