En ce moment
 

Malaisie: Anwar Ibrahim affronte celui qui l'accuse de sodomie

Malaisie: Anwar Ibrahim affronte celui qui l'accuse de sodomie
Anwar Ibrahim à Manille le 4 septembre 2018TED ALJIBE

Désigné par le Premier ministre malaisien pour lui succéder, Anwar Ibrahim a entamé samedi sa campagne électorale pour le Parlement avec pour rival inattendu un ancien collaborateur dont les accusations de sodomie l'avait envoyé en prison.

Anwar devrait remporter aisément cette élection prévue le 13 octobre. Elle intervient quelques mois seulement après sa sortie de prison, à la suite de l'alliance surprise conclue avec le Premier ministre, Mahathir Mohamad, 93 ans, qui a évincé du pouvoir la coalition menée par Najib Razak lors des élections générales de mai.

Mahathir Mohamad s'est engagé à démissionner dans deux ans en faveur d'Anwar, son ancien opposant.

A la suite des élections, Anwar Ibrahim, 71 ans, avait bénéficié d'une grâce royale, permettant sa libération de prison où il purgeait une peine pour sodomie, une affaire politiquement motivée selon ses partisans.

Anwar Ibahim doit être élu député pour succéder à Mahathir Mohamad. Un parlementaire de son parti a démissionné au début du mois à Port Dickson, sur la côte, pour lui permettre de faire campagne.

Mais la surprise était grande lorsqu'il fut annoncé samedi à Port Dickson, lors de l'enregistrement des candidatures, qu'un des six rivaux d'Anwar Ibrahim n'était autre que Mohamad Saiful Bukhari Azlan, un ancien bénévole des services d'Anwar dont les accusations de sodomie ont conduit l'homme politique en prison en 2015.

Cet ancien collaborateur se présente comme candidat indépendant.

Les "détracteurs d'Anwar cherchent à lui mettre des bâtons dans les roues comme ils le peuvent", a commenté pour l'AFP Ibrahim Suffian, du centre indépendant d'études électorales Merdeka.

Ces accusations de sodomie contre Anwar Ibrahim apparurent pour la première fois dans les années 1990, quand il était vice-Premier ministre et que Mahathir en était à son premier mandat de Premier ministre. Les deux hommes étaient devenus depuis irréconciliables.

Anwar Ibrahim avait été emprisonné pour la première fois en 1999 pour sodomie et corruption.

Vos commentaires