En ce moment
 

Maldives: l'opposant en exil Nasheed se présentera à la présidentielle

Maldives: l'opposant en exil Nasheed se présentera à la présidentielle
L'ex-président des Maldives Mohamed Nasheed (c), le 22 janvier 2018 à Colombo, au Sri LankaLAKRUWAN WANNIARACHCHI

L'ex-président des Maldives Mohamed Nasheed, actuellement en exil, a annoncé vendredi à l'AFP qu'il se présentera à l'élection présidentielle, au lendemain d'une décision surprise de la Cour suprême cassant sa condamnation à 13 ans de prison pour terrorisme.

"Je peux me présenter et me présenterai" au scrutin présidentiel qui doit se tenir cette année, à déclaré l'AFP celui qui avait été en 2008 le premier président démocratiquement élu de cet archipel de l'océan Indien, avant d'être acculé à la démission en 2012.

"Nous devons établir des procédures réglementaires pour des élections ouvertes, libres et justes sous observation internationale", a-t-il dit au Sri Lanka, où il rencontrait des dissidents maldiviens.

Si Mohamed Nasheed avait précédemment déclaré sa volonté de se présenter à la présidentielle de 2018, cinq ans après sa défaite face à l'actuel président Abdullah Yameen, il était légalement dans l'impossibilité de le faire en raison de sa condamnation judiciaire - considérée par l'ONU comme politiquement motivée.

La Cour suprême des Maldives a ordonné jeudi la libération des prisonniers politiques de haut rang du pays, estimant que "la nature contestable et politiquement motivée des procès des leaders politiques justifie un nouveau procès".

L'intervention de la plus haute instance judiciaire s'inscrit à contre-courant de la répression de l'opposition politique par le pouvoir en place ces dernières années, qui a terni l'image de ce haut-lieu du tourisme de luxe.

Vos commentaires