En ce moment
 

Malgré les restrictions de Trump, American Airlines augmente sa présence à Cuba

Malgré les restrictions de Trump, American Airlines augmente sa présence à Cuba
Un avión de American Airlines llega al aeropuerto internacional José Martí y se convierte en el primer vuelo comercial de Miami-La Habana en medio siglo, el 28 de noviembre de 2016 en La HabanaYAMIL LAGE

La compagnie aérienne American Airlines (AA) a annoncé lundi qu'elle augmenterait d'ici 2019 à 11 ses vols quotidiens à Cuba, malgré les restrictions imposées par la Maison Blanche aux voyageurs américains.

"Nous avons commencé récemment à effectuer un cinquième vol quotidien entre La Havane et Miami, et l'an prochain (en mai) nous inaugurerons un nouveau vol quotidien entre Miami et Santiago de Cuba, notre sixième destination dans le pays", a indiqué dans un communiqué Ramon Jiménez, gérant d'AA à Cuba.

La compagnie aérienne réalise actuellement 10 vols par jour vers l'île, dont la moitié entre Miami et La Havane, le reste vers des villes de province (Camagüey, Holguin, Santa Clara et Varadero). Il assure aussi une liaison entre Charlotte (Caroline du Nord) et La Havane.

American Airlines a également signé un accord avec l'entreprise cubaine d'Etat Havanatur, qui vendra des billets de la compagnie dans ses 80 agences à travers le pays.

"C'est une étape-clé pour nous, puisque cela renforcera encore notre position de compagnie américaine leader dans le pays" (Cuba), a souligné M. Jiménez.

Les vols de compagnies aériennes américaines ont été rétablis en août 2016 à la faveur du rapprochement diplomatique entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide, quand Barack Obama était à la Maison Blanche.

Une dizaine de compagnies s'étaient alors positionnées sur les 110 vols quotidiens autorisés, tandis que l'assouplissement des règles de voyage pour les citoyens américains faisait bondir le nombre de touristes en provenance des Etats-Unis.

En 2017, Cuba a ainsi accueilli 619.523 touristes américains, en hausse de 217% par rapport à 2016, tandis que les Cubains résidant aux Etats-Unis ont été 453.905 à se rendre dans leur pays natal, une augmentation de 137,78% sur un an, selon les chiffres officiels.

Mais l'arrivée au pouvoir de Donald Trump a à nouveau restreint les voyages autorisés aux Américains, tandis que l'ambassade des Etats-Unis à La Havane a réduit ses activités après que des diplomates de ce pays eurent affirmé avoir été victimes d'incidents de santé, encore inexpliqués aujourd'hui.

Ce revirement a fait chuter le nombre de touristes américains et incité plusieurs compagnies aériennes à renoncer à leurs liaisons avec l'île.

Actuellement, cinq compagnies, outre AA, continuent de relier Cuba: United Airlines, Delta, JetBlue, Southwest Airlines et IBC Airways.

Vos commentaires