En ce moment
 
 

Même après le rachat par Disney, la fanfare des studios Fox va encore retentir

Les studios de cinéma 20th Century Fox ont beau avoir été annexés par l'empire Walt Disney, la fanfare accompagnant son célèbre générique va encore retentir longtemps: Disney se dit déterminé à maintenir la marque et son prestigieux catalogue de films.

"Disney et Fox allient l'histoire et le futur", a lancé Alan Horn, président des studios Disney, lors du festival CinemaCon, qui rassemble chaque année à Las Vegas des milliers de professionnels de la filière pour leur présenter les nouveautés des mois à venir.

"Nous sommes vraiment enthousiastes, car nous croyons qu'ensemble, nous nous dépasserons", a ajouté M. Horn.

A eux deux, Disney et Fox ont actuellement à leur actif la moitié des dix films en tête du box-office mondial, et six dans le top 10 nord-américain.

Non seulement les responsables de Disney entendent conserver la fanfare de la Fox, mais ils assurent vouloir développer la marque Fox Searchlight, qui a récolté pas moins de 39 Oscars depuis sa création en 1994.

"Il y a une quantité incroyable d'histoires, de personnages et de rôles à explorer", a insisté M. Horn à Las Vegas.

Les deux studios alignent cette année dans les salles 22 films à gros budget, dont le dernier en date, "Captain Marvel", vient de survoler le cap du milliard de dollars de recettes mondiales.

Le prochain film issu de l'univers Marvel (lui aussi propriété de Disney, tout comme Star Wars), "Avengers: Endgame", sort le 26 avril et semble bien parti lui aussi pour casser la baraque.

Au menu également, "Dumbo", "Aladdin" et "Le Roi Lion", deux remakes en prise de vues réelles des célèbres dessins animés Disney, la suite de "La Reine des Neiges" et l'épisode IX de la saga "Star Wars".

Sont aussi prévus le dernier épisode en date de l'univers X-Men, exploité par la Fox, "Dark Phoenix", et la comédie "Stuber", histoire d'un chauffeur Uber engagé pour aider un policier, ce qui n'est pas sans rappeler le film français "Taxi".

Viendra plus tard "Ford v. Ferrari", récit des efforts déployés par le constructeur américain pour faire mordre la poussière à son concurrent italien lors des 24 heures du Mans en 1966.

La première sortie des studios Fox sera "Breakthrough", film empreint de christianisme sur la rémission d'un adolescent plongé dans le coma après être passé à travers la glace d'un lac gelé.

Rompant avec la tradition, les responsables de Disney n'étaient accompagnés d'aucune star majeure lors de leur présentation au CinemaCon.

- Un nouveau chapitre -

Disney a finalisé le 20 mars l'acquisition des studios Fox, fondés en 1935 à Los Angeles, et d'autres actifs du groupe de Rupert Murdoch, dont les chaînes de télévision FX et National Geographic.

La petite souris, désormais numéro un mondial des médias et du divertissement, a mis sur la table 71,3 milliards de dollars pour cette prise de contrôle.

"Nous sommes très fiers des deux studios", a assuré Cathleen Taff, directrice de la distribution pour les studios Disney, soulignant toutefois que "certains ajustements" découleraient de cette fusion.

Selon les médias spécialisés à Hollywood, au moins 4.000 employés de la Fox resteraient sur le carreau.

Les équipes de la Fox sont encore en pleine phase d'adaptation, a pour sa part indiqué au CinemaCon Emma Watts, vice-présidente de 20th Century Fox.

"Nous avons été concurrents sur cette estrade pendant tant d'années que c'est un peu un choc de s'y retrouver en tant que collègues", a-t-elle déclaré. "La bonne nouvelle pour tout le monde, c'est que la recette d'un bon film et le rôle d'un studio restent les mêmes."

Pour Mme Watts, l'absorption de la Fox ne menace pas son héritage. "Avec les immenses ressources des studios Walt Disney derrière nous, nous sommes prêts à écrire le prochain chapitre", a-t-elle assuré.

Au menu, le lancement d'"Avatar 2" en 2020, et la préparation de nouveaux épisodes des univers de "La Planète des Singes" et d'"Alien".

Les autres géants d'Hollywood, Universal et Paramount, ont également présenté cette semaine à Las Vegas leurs productions à venir.

Vos commentaires