En ce moment
 

Mexique: López Obrador dit avoir été "un facteur important" du nouvel accord nord-américain

Mexique: López Obrador dit avoir été
Le président mexicain Andrés Manuel López Obrador, le 29 septembre 2018 à MexicoRODRIGO ARANGUA

Le président élu du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, a déclaré vendredi que ses propositions avaient été "un facteur important" dans la conclusion d'un nouvel accord commercial avec les Etats-Unis et le Canada.

M. López Obrador, qui doit prendre ses fonctions le 1er décembre, a affirmé que - pendant les négociations sur le chapitre énergétique de l'accord - son représentant avait rejeté la proposition américaine qui laissait le Mexique "sans libertés" et "sans souveraineté".

"Et voyez comme les choses se sont passées (...) Ils ont demandé au président Donald Trump et il a dit: faites comme le demande le président élu du Mexique", a affirmé Andrés Manuel López Obrador, provoquant une ovation lors d'un meeting dans l'état de San Luis Potosí (est).

Mercredi, Donald Trump et le président élu López Obrador ont eu une conversation téléphonique, à la suite de laquelle le président des Etats-Unis a tweeté: "Ca a été un bon appel, nous allons bien travailler ensemble!"

Le nouvel Accord Etats-Unis Mexique Canada (AEUMC), conclu in extremis dimanche soir, doit remplacer l'Alena, le traité de libre-échange nord-américain en vigueur depuis 1994.

"Parler et travailler avec le président élu López Obrador a été, absolument, un moment très, très spécial", avait dit M. Trump fin août à l'annonce d'un premier accord bilatéral entre le Mexique et les Etats-Unis.

Le Mexique veut que le nouvel accord soit signé fin novembre au G20 de Buenos Aires, où les dirigeants des trois pays doivent être présents.

Vos commentaires