Missiles: l'annonce de Poutine confirme que Moscou viole les traités pour Washington

Russie

(Belga) L'annonce retentissante de Vladimir Poutine jeudi sur les nouvelles armes russes "invincibles" montre que Moscou "viole les traités" sur le contrôle des missiles, a réagi le département d'Etat américain.

"Nous ne considérons pas que cela soit une attitude digne d'un acteur mondial majeur", a déclaré la porte-parole du département d'Etat à des journalistes. Heather Nauert était interrogée sur le discours du président russe pendant lequel il a présenté, une heure durant, les dernières armes de haute technologie de la Russie à grand renfort d'images de synthèse, d'infographies et de vidéos. "Le président Poutine a confirmé ce que le gouvernement américain savait depuis longtemps", a-t-elle ajouté. "La Russie a développé des systèmes d'armes déstabilisateurs depuis plus de 10 ans, en violation directe des obligations découlant des traités" qu'elle a signés, a-t-elle martelé. Et la porte-parole du département d'Etat de citer le traité INF sur les armes nucléaires à portée intermédiaire, signé par Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev en 1987. Vladimir Poutine a expliqué jeudi que ces nouvelles armes répondent à l'activité militaire des Etats-Unis. (Belga)

Vos commentaires