En ce moment
 
 

Moment de recueillement après l'incendie meurtrier près de Strasbourg

Moment de recueillement après l'incendie meurtrier près de Strasbourg
Des pompiers luttent contre un incendie qui a tué un enfant de 11 ans, le 3 septembre 2019 à Schiltigheim, dans la banlieue de StrasbourgFREDERICK FLORIN
Enfants

Plus de 200 personnes se sont recueillies samedi en fin de matinée à Schiltigheim, près de Strasbourg, en mémoire du garçon de 11 ans décédé mardi dans l'incendie criminel de son immeuble, a constaté une journaliste de l'AFP.

La famille de Maël, dont son père, portait des tee-shirts avec la photo du jeune garçon sur l'avant. Derrière était imprimé "L'amour est plus fort que tout, on t'aime".

L'émotion était vive parmi les personnes, dont de nombreux enfants, venues observer un moment de silence devant la mairie de cette commune limitrophe de Strasbourg.

La maire de Schiltigheim, Danielle Dambach, a indiqué qu'à la demande de sa famille, une marche en l'honneur du jeune garçon serait organisée samedi prochain dans la commune.

L'incendie avait débuté peu avant 04H00 le 3 septembre dans les communs d'un immeuble de deux étages du centre de Schiltigheim. Le corps de l'enfant a été retrouvé dans un appartement du premier étage. Onze personnes ont par ailleurs été blessées, certaines ayant sauté par la fenêtre pour échapper aux flammes.

Un homme de 22 ans, repéré grâce à la vidéosurveillance, a été mis en examen vendredi et placé en détention provisoire après avoir avoué être l'auteur de l'incendie.

Expliquant être ivre au moment des faits, il n'a avancé "aucun mobile particulier" à son acte, a précisé le parquet de Strasbourg.

Dans un premier temps, les élus locaux avaient évoqué la possibilité qu'il s'agisse d'un acte raciste, plusieurs familles d'origine étrangère habitant l'immeuble HLM incendié.

Samedi après-midi dans le centre de Strasbourg, quelques dizaines de personnes étaient rassemblées, brandissant des banderoles contre le racisme. L'appel à ce rassemblement "en mémoire de Maël" avait été lancé le jour même de l'incendie avant que le suspect ne soit interpellé.

Vos commentaires