Mondial 2018 - Iran - Carlos Queiroz: Notre objectif était de "créer de la frustration"

(Belga) L'Iran a surpris le Maroc en s'imposant 0-1 dans le temps additionnel sur un own goal d'Aziz Bouhaddouz dans le premier match du groupe B de la Coupe du monde, vendredi à Saint-Petersbourg.

"Je savais que les Marocains partiraient fort comme ça pendant les 20 premières minutes", déclare Carlos Queiroz, le sélectioneur portugais de l'Iran. "Nous avons essayé de les faire s'effondrer mentalement, de créer de la frustration, de bloquer leurs meneurs de jeu. On a été capable de créer de la panique dans leur équipe et le match a changé. On a su qu'on pouvait gagner. Dans le football, il faut un peu de chance. C'était une belle victoire. Nous dédions cette victoire aux véritables supporters de l'équipe nationale et cela exclut ceux qui minent la préparation de notre équipe. Nous devons chanter les louanges pour l'attitude des joueurs, leur coeur. Laissez nos gars jouer au football. Ils ne sont contre personne. Nous jouons sous les auspices de la FIFA, et la FIFA veut écarter la politique du football. Les Iraniens veulent être traités comme les autres joueurs. Ce n'était pas un miracle. l'équipe est restée concentrée pendant 90 minutes. Des fois, il faut de la chance, mais il n'y a rien de miraculeux dans cette victoire. Si le Maroc c'était la finale de la Coupe du monde, ce sera la finale universelle de jouer l'Espagne." (Belga)

Vos commentaires