Mondial 2018: le 1er match de la Tunisie diffusé dans un amphithéâtre romain

Mondial 2018: le 1er match de la Tunisie diffusé dans un amphithéâtre romain
Vue intérieure, prise le 9 avril 2001, de l'amphithéâtre romain d'El Jem, situé à 200 km au sud de Tunis et qui est l'un des plus imposants au monde après ceux de Rome et CapoueFETHI BELAID

Le premier match de la Tunisie au Mondial, lundi soir contre l'Angleterre, sera diffusé sur écran géant à El Jem, l'un des plus imposants amphithéâtres romains au monde, situé dans le centre du pays.

Plus de 5.000 personnes sont attendues, selon l'association organisatrice, 3aich Tounsi, qui vise à donner "des motifs d'espoir" dans une société malmenée par un chômage persistant, notamment chez les jeunes, une inflation pénalisante, et un manque de loisirs familiaux.

"Nous avons choisi de diffuser les matches à El Jem pour que les habitants se réapproprient ce lieu", explique Najmeddine Jaouadi, un responsable de l'association.

L'amphithéâtre d'El Jem, visible des kilomètres à la ronde dans une plaine agricole, est l'un des plus grands au monde après ceux de Rome et de Capoue, et l'un des mieux conservés.

Avec son arène elliptique et ses trois niveaux de galerie toujours debout, il pouvait accueillir des dizaines de milliers de spectateurs selon les historiens, pour de nombreux spectacles lorsqu'El Jem, alors nommée Thysdrus, prospérait grâce à l'oléiculture et au commerce.

Si l'agriculture est toujours une importante source de revenus pour El Jem, le secteur touristique en revanche est moins développé. Hormis l'amphithéâtre romain, la bourgade offre peu de centres d'intérêts, contrairement à Monastir, une ville côtière plus au nord.

Des pièces de théâtre y ont été jouées, et un Festival international de musique symphonique a lieu chaque année dans l'imposant édifice rénové, mais "rarement des spectacles populaires, où les familles peuvent se rendre ensemble", indique M. Jaouadi.

"Comme dans beaucoup d'endroits en Tunisie, hormis la côte et le grand Tunis, il y a très peu d'espaces de loisirs", explique-t-il.

L'écran géant a été monté avec l'aide de plus de 200 bénévoles d'El Jem par l'association financée "par et pour les Tunisiens", qui organise des diffusions de matches dans plusieurs autres lieux marginalisés du pays.

Les Tunisiens attendent beaucoup de leur équipe nationale, qui n'a gagné qu'un seul match en Coupe du Monde il y a quarante ans. Les Aigles de Carthage rencontre lundi à 18H00 GMT l'Angleterre, avant de jouer la Belgique et le Panama.

Vos commentaires