En ce moment
 

Mondial de volley: les Français gardent espoir en battant le Canada

Mondial de volley: les Français gardent espoir en battant le Canada
L'entraîneur de la France Laurent Tillie lors du match face à la Belgique en championnat d'Europe à Katowice le 25 août 2017PIOTR NOWAK

Les volleyeurs français ont maintenu l'espoir au Mondial en battant le Canada 3 à 1 (25-22, 25-21, 22-25, 25-17), mardi à Roussé (Bulgarie) dans leur dernier match du premier tour.

Les Bleus vont se rendre dans une autre ville bulgare, Varna, pour disputer à partir de vendredi trois matchs contre la Pologne, la Serbie et l'Argentine, des rivaux redoutables mais prenables pour les deux premiers, largement à leur portée pour le troisième.

Les résultats du premier tour étant conservés, la France part avec deux victoires de moins que les Polonais et une de moins que les Serbes. Pour participer à la course aux médailles à Turin, il faudra probablement réussir un sans-faute et viser l'une des deux places de meilleur deuxième (sur les quatre groupes).

Plus que les calculs, c'est l'attitude des joueurs de Laurent Tillie qui permet encore de rêver. Ils ont su réagir après la terrible défaite de dimanche contre les Pays-Bas. Menant 2 sets à 0, ils avaient cédé au tie-break, grillant leur joker dans ce tournoi. Ce sursaut mental est la grosse satisfaction de la soirée.

Une autre est la montée en puissance d'Earvin Ngapeth (22 points). Blessé aux abdominaux pendant une semaine à la fin de la préparation, il est en train de revenir à son meilleur niveau, à l'attaque comme en défense. C'est grâce à une série de services de leur star que les Français ont enlevé le premier set après avoir été longtemps menés.

Ils ont perdu le troisième set à cause de quelques fautes directes, mais dans l'ensemble ont été nettement supérieurs dans tous les domaines, à l'image de Thibault Rossard, très bon au service, et du jeune pointu Jean Patry, entré en cours de match.

"Il y avait beaucoup de pression au début du match, mais on a su mettre de l'enthousiasme. Il nous fallait absolument ramener ces trois points pour continuer à espérer. Maintenant, il faut tout gagner pour passer, il va falloir continuer à pousser, mais jouer mieux techniquement, en faisant moins de fautes", a commenté le libéro Jenia Grebennikov.

A Varna, Laurent Tillie devrait récupérer Kévin Le Roux et sa qualité de service. Le central, touché à une cuisse, a repris l'entraînement mardi. Encore un élément positif.

Vos commentaires