En ce moment
 
 

MotoGP: Ducati et Petrucci survolent les essais de présaison à Sepang

MotoGP: Ducati et Petrucci survolent les essais de présaison à Sepang
L'Italien Danilo Petrucci (Ducati) lors du dernier jour d'essais de présaison MotoGP sur le circuit de Sepang, en Malaisie, le 8 février 2019Mohd RASFAN

Ducati, emmenée par l'Italien Danilo Petrucci, a surclassé la concurrence lors des trois jours d'essais de présaison MotoGP sur le circuit de Sepang (Malaisie), de mercredi à vendredi.

Avec un chrono de 1 min 58 sec 239/1000, le nouveau pilote officiel Ducati a amélioré vendredi le record du circuit.

Il devance le surprenant "rookie" italien Francesco Bagnaia (Ducati Pramac) de 63/1000, l'Australien Jack Miller (Ducati Pramac) de 127/1000 et son propre équipier, le vice-champion du monde italien Andrea Dovizioso, de 299/1000.

L'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha) complète le top 5 à 405/1000. La première Honda, celle du Britannique Cal Crutchlow (LCR Honda), de retour de blessure, est 6e à 541/1000.

Encore convalescent après avoir été opéré d'une épaule début décembre, le champion du monde espagnol Marc Marquez (Honda) était, de son propre aveu, "loin d'être à 100% physiquement".

Après une séance compliquée jeudi, il s'est dit "très heureux" de son chrono de vendredi, qui le place au 11e rang sur la feuille des temps combinés des trois jours, à 931/1000 de Petrucci.

Le vétéran italien Valentino Rossi (Yamaha), qui fêtera la semaine prochaine ses 40 ans, est 10e à 916/1000.

Les Français Fabio Quartararo (Yahama SRT), qui découvre la catégorie reine, et Johann Zarco, qui continue d'apprivoiser sa KTM, signent les 16e et 17e temps à 1 sec 258/1000 et 1 sec 401/1000 respectivement.

"Je suis content de mes chronos, qui sont meilleurs que ce à quoi je m'attendais", a commenté Zarco. "Mes sensations s'améliorent, je contrôle mieux la moto et je ne suis pas tombé, ce qui est important."

"Nous sommes heureux de ce que nous avons fait mais il y a encore beaucoup de travail, ce qui n'est pas une surprise", a-t-il poursuivi. "Il sera intéressant de voir si nous pouvons nous adapter un peu plus vite (lors des ultimes essais, au Qatar, du 23 au 25 février) pour préparer la saison."

Opéré en janvier d'une fracture du poignet gauche, l'Espagnol Jorge Lorenzo (Honda) était absent de ces tests. Souffrant, l'Italien Andrea Iannone (Aprilia) en a manqué le dernier jour.

Vos commentaires