En ce moment
 

MotoGP: Marquez, intouchable, gagne en Argentine

MotoGP: Marquez, intouchable, gagne en Argentine
L'Espagnol Marc Marquez remporte le GP d'Argentine en MotoGP le 31 mars 2019Juan MABROMATA

Le champion du monde espagnol Marc Marquez, sur sa Honda, a signé une victoire étincelante lors du Grand Prix d'Argentine, en menant la course du 1er au dernier tour, pour rafler la 45e victoire de sa carrière en MotoGP.

Le quintuple champion du monde a coupé la ligne avec 10 secondes d'avance sur les Italiens Valentino Rossi (Yamaha) et Andrea Dovizioso (Ducati).

A la lutte pour la 2e place sur le podium, les deux Italiens se sont mutuellement dépassés une dizaine de fois. C'est finalement Rossi qui a eu le dernier mot face au pilote Ducati, en le dépassant dans le dernier tour pour hisser sa Yamaha sur la deuxième marche du podium.

Un week-end complet pour Marquez. Après avoir dominé les essais et le warm-up, l'Espagnol a enchaîné avec la victoire.

"Aujourd'hui, cétait une journée parfaite. J'ai poussé tout le temps et à cinq tours de la fin j'ai relâché pour ménager la moto, les pneus", a déclaré l'Espagnol, qui a compté jusqu'à 12 secondes d'avance.

A 40 ans, Valentino Rossi entame sa 20e saison dans la catégorie-reine et même si sa Yamaha n'est pas au niveau des Honda et Ducati, son expérience paie.

"J'ai attendu et je l'ai passé dans le dernier tour. C'est super pour mon équipe", a-t-il expliqué après la course.

Dovizioso essayait de positiver, même s'il était frustré de s'être fait ravir la 2e place: "Je suis content d'être sur le podium, c'était notre objectif", a-t-il lancé.

La lutte pour la 4e place a aussi été animée, entre l'Australien Jack Miller (Ducati-Pramac), la Suzuki de l'Espagnol Alex Rins (5e) et l'autre Ducati de Danilo Petrucci (6e), le coéquipier italien de Dovizioso.

Dans les tribunes du circuit, le public était partagé entre deux dévotions, à Rossi et Marquez. Mais à l'applaudimètre, c'est "le docteur", vétéran du plateau, qui l'a emporté.

Avec sa victoire sur le circuit des Thermes de Rio Hondo, qui accueille le GP d'Argentin depuis 2014, Marc Marquez prend la tête du Championnat du monde à "Dovi", son grand rival, après la 2e manche (sur 19) de la saison 2019.

Il totalise 45 points, devant Dovizioso (41), Rossi (31), Rins (24).

- Quartararo et Zarco dans les points -

Pour ses débuts en MotoGP, le Français Fabio Quartararo (Yamaha-SRT) a été performant aux essais (5e au Qatar, 7e en Argentine). Il a cette fois confirmé en course, en s'assurant la 8e place grâce à un accrochage au dernier tour entre deux autres pilotes Yamaha, Maverick Vinales et Franco Morbidelli.

En revanche, l'autre Français du MotoGP, Johann Zarco, a terminé 15e, soit cinq places derrière son coéquipier chez KTM, Pol Espargaro. L'an dernier, il avait signé une belle 2e place en Argentine.

Le pilote de 28 ans a fait le choix cet hiver de passer chez KTM, pour d'une moto d'usine, mais il a du mal à renouer avec les bons résultats de ses deux premières saisons en MotoGP, qu'il a terminées à la 6e place du championnat.

Avant la course, les pilotes scrutaient le ciel nuageux annonciateur de pluie, en se demandant quels pneus choisir, mais il n'y a finalement pas eu de précipitations et le Grand Prix s'est déroulé sur une piste sèche.

Le triple champion du monde Jorge Lorenzo, gêné durant sa préparation hivernale par une fracture du poignet, a couru en Argentine malgré une côte félée au Qatar lors d'une chute. Dimanche, il a franchi la ligne d'arrivée en 12e position, sur sa Honda.

Le prochain Grand Prix se disputera du 12 au 14 avril à Austin (Texas), sur le Circuit des Amériques.

Vos commentaires