MotoGP: "Pas mal de choses à apprendre" selon Quartararo

MotoGP:
Le Français Fabio Quartararo (g) et l'Italien Franco Morbidelli lors de la présentation de l'équipe Petronas Yamaha Sepang SRT, à Kuala Lumpur en Malaisie, le 28 janvier 2019MOHD RASFAN

Le MotoGP "change pas mal du Moto2. J'ai pas mal de choses à apprendre", a confié le Français Fabio Quartararo, qui débute dans la catégorie en 2019, lors de la présentation de son équipe, Petronas Yamaha SRT, lundi en Malaisie.

"Le premier test de Valence (fin novembre) a été tout simplement incroyable, a raconté le Niçois. Puissance, électronique... ça change pas mal du Moto2", catégorie dans laquelle il évoluait ces deux dernières saisons, après deux ans en Moto3, où il a débarqué avant même ses 16 ans.

"J'ai pas mal de choses à apprendre. (Mais) pour le moment je me sens bien", a poursuivi le pilote qui fêtera ses 20 ans le 20 avril.

"Je suis effectivement le plus jeune (engagé en MotoGP cette saison), mais je préfère ne pas trop penser à l'âge. Je veux juste me faire plaisir sur la moto et signer de beaux résultats."

Quartararo, qui porte le N.20, a terminé la saison 2018 à la 10e place du classement Moto2 avec une victoire, une deuxième place et une pole position au compteur. Il était 13e en 2017.

En Moto3, il avait signé deux deuxièmes places et deux pole positions en 2015, pour se classer 10e du championnat au cours d'une saison qu'il avait terminée blessé. Il était 13e en 2016.

Son équipe malaisienne, déjà engagée dans les catégories inférieures, fait son entrée en MotoGP cette année en tant que nouvelle équipe satellite de Yamaha, en remplacement de Tech3, désormais liée à KTM.

"Nous travaillons très dur pour construire la meilleure équipe satellite en MotoGP", a assuré le patron du Yamaha SRT, le Néerlandais Wilco Zeelenberg.

Vos commentaires